Cinéma

Quarxx, réalisateur de "Tous les dieux du ciel" se livre à info-chalon.com

L'association Propagation Bis diffuse le film le vendredi 28 juin à 20h30 à l'Axel en présence du réalisateur.

Pouvez vous vous présenter en quelques mots? 

Je suis auteur réalisateur, artiste peintre et photographe. 

Est ce qu'on peut dire que Tous les dieux du ciel! est la version longue de votre court-métrage Un ciel bleu presque parfait? Ou alors qu'Un Ciel Bleu presque parfait en était la version courte. 

J'ai réalisé le moyen métrage Un Ciel Bleu Presque Parfait car j'étais face l'impossibilité à l'époque de réunir le budget nécessaire pour réaliser la version longue qui était elle déjà écrite. Suite au succès d'UCBPP les portes se sont rapidement ouvertes et j'ai pu lancer la production de Tous les Dieux du Ciel. 

Est ce que votre approche de l'histoire a évolué entre les deux ? 

J'ai retravaillé le scénario entre les deux tournages mais j'avais des le départ une idée très précise de ce que je voulais raconter et mettre en image. Un Ciel Bleu Presque Parfait était très sombre. Tous les dieux du Ciel se tourne vers plus d'émotion et traite l'idée de la rédemption alors que la version courte étais plus désespéré. 

Tous les dieux du ciel est une proposition de cinéma français radicalement différente et vraiment originale.Avez vous fait parfois des concessions pour adoucir votre propos? Est ce que ça a été compliqué de le faire produire?

J'ai eu la chance de pouvoir travailler avec des producteurs passionnés en les personnes de Vincent Brançon de TBC Production et François Cognard de Tobina Film. Ils avaient énormément aimés le court et m'ont fait pleine confiance en se qui concerne le long. Ils avaient un regard bienveillant et n'étaient absolument pas interventionniste. Donc pour ma part, non, aucune concession.  

Comment avez vous choisie les comédiens principaux et l'équipe de tournage?

Pour certains c’était une évidence. Thierry Fremont est un ami et j'avais toujours eu envie de travailler avec lui sans avoir l'occasion de le faire. De même pour moi Jean Luc Couchard était une evidence . J'ai immédiatement perçu un potentiel dramatique chez ce comédien extraordinaire souvent employé pour ses talents comique. Le processus de casting à été beaucoup plus compliqué avant de rencontrer Mélanie Gaydos . Je voulais un personnage unique et saisissant pour incarner Estelle. Un être qui puisse naturellement personifier la solitude et degager de l"émotion avec sa seule gestuelle. 

Le film a été montré dans de nombreux festivals dans le monde entier (Austin, Londres, Sitges, Paris (au PIFFF ou il a reçu une mention spéciale du jury), Lyon, Taipei, Kerala, Edimbourg. Les réactions du public sont elles différentes en fonctions des pays?

 Oui bien sur en fonction des pays et surtout en fonction des festivals. Il est certain que le public du BIFFF de Bruxelles qui chante et lance des vannes tout au long des projections n'est pas exactement le même que celui de Sundance qui eux sont beaucoup plus discret.  

Pour toutes les personnes un peu cinéphiles ou qui cherchent dans le cinéma autre chose qu'une proposition plastique frigide, pour toutes les personnes qui cherchent à être atteintes physiquement, charnellement et profondément par un film, Tous les dieux du ciel! est une expérience sensorielle à vivre en salle. Est ce que vous avez quelque chose à rajouter pour convaincre le public de venir?

Le propre du cinema c'est de dégager des sentiments et de l'émotion et  cette émotion se partage en salle et sur grand écran. 

 

POUR TOUT SAVOIR SUR PROPAGATION BIS 

Propagation bis diffuse tous les dieux du ciel de quarxx
vendredi 28 juin à 20h30 au Cinéma Axel.
La diffusion sera suivie d'un échange en présence du réalisateur
Propagation Bis – Le cinéma des tréfonds

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche