Côte chalonnnaise

Marathon des vins de la Côte Chalonnaise : une soirée de remerciements des bénévoles pleine de reconnaissance et de convivialité

Ils étaient nombreux à avoir répondu à l'invitation de Jean-Louis Gogue, Président du Marathon des vins de la Côte Chalonnaise (MV2C), pour la désormais traditionnelle soirée de remerciements des bénévoles.

Cette réunion, où la simplicité et la convivialité étaient de mise, a débuté par un retour sur le côté festif de cette manifestation, qui a connu un vrai succès, tant auprès des coureurs que des spectateurs. Déjà à travers les 13% de coureurs qui ont couru déguisés, mais aussi pour les 15 ravitaillements festifs, qui ont fait l'unanimité. Même si certains ont émis le souhait qu'en plus du jambon persillé, des œufs en meurette, des gougères et autres spécialités bourguignonnes, des escargots soient proposés aux coureurs l'année prochaine...

Côté coureurs, l'édition 2019 a battu des records, puisque le nombre d'inscrits a largement dépassé celui de 2018, pour atteindre 3 256 coureurs, tous âges confondus plus 1 200 participants à la marche nordique, qui s'est déroulée à Bouzeron.

Si le nombre de participants a progressé sur quasiment toutes les catégories, il a carrément explosé sur la marche nordique, qui avait cette année été programmée le dimanche, au lieu du vendredi dans les éditions précédentes.

26 pays étaient représentés, avec une majorité de belges. 50% des athlètes venaient de Saône et Loire et 25% du Grand Chalon, dont le chatenoyen Philippe Lambert, qui à 77 ans, a été le doyen de l'épreuve. Enfin, 65% des coureurs participaient à l'épreuve pour la première fois

Jean-Louis Gogue a ensuite tenu a présenter aux bénévoles présents les résultats financiers de l'épreuve, dont le budget avoisine les 150 000 euros (200 000 si l'on rajoute les nombreuses prestations offertes par les collectivités territoriales).

Côté ressources, les 100 partenaires privés, qu'il a remerciés une nouvelle fois, apportent 50% du budget, les inscriptions 40%, les collectivités locales 5% et les recettes propres (buvettes par exemple) 5%.

Côté dépenses, la plus importante est l'achat des tee-shirts offerts aux coureurs et bénévoles, les bouteilles de vin, qui sont offertes aux coureurs, les ravitaillements, la communication, le chronométrage, la sécurité médicale, la logistique, l'animation, la signalétique, les récompenses et les photos....

L'exercice 2019 n'est pas clos, mais en 2017 et 2018, l'association a été légèrement bénéficiaire.

Enfin, Jean-Louis Gogue a tenu à remercier « ses amis bénévoles, qui ont grandement participé à la réussite incontestable de cette édition 2019 ». Il les a aussi remerciés « pour ces moments de partage, d'émotion et de fraternité et pour leur action, qui a contribué à donner aux participants une si belle image de nos territoires ».

Hervé DELANEY

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche