Culture

JAZZ À COUCHES - Mercredi 4 juillet - Le big band de Couches présente « Congo Square » : l’histoire du jazz, de La Nouvelle Orléans à aujourd’hui

« Des percussions africaines au blues, des spirituals au ragtime en passant par les styles “Jungle”, “Swing”, “Bebop”, “ Latin jazz” et “Funk”, Congo Square se veut, ainsi, être un kaléidoscope, retraçant les différentes périodes qui ont marqué l’évolution de cette musique caractéristique et incontournable du siècle. » Ainsi Jean Gobinet, son concepteur, présente-t-il le programme de ce concert, prenant symboliquement ses quartiers sur cette place de La Nouvelle-Orléans où, esclaves ou libres, les Noirs pouvaient venir danser les dimanches et jours de fête, « selon leurs rites et leurs rythmes* », sous le regard des passants. *Dictionnaire du jazz (Robert Laffont)

Le Big Band de Couches avait joué cette suite historique pour la première fois en juin 2012, mais ne l’avait pas reprise depuis. Sa version 2018 comprendra nécessairement quelques évolutions qui témoignent du parcours musical entrepris entre temps par l’orchestre, toujours emmené par Jean Gobinet.

Maxime Berton Quartet en première partie

Le Maxime Berton Quartet est né il y a quelques mois déjà de la volonté de réunir quelques uns des plus talentueux musiciens de la jeune génération du jazz français autour d’un répertoire composé par chacune de ces personnalités.

L’idée est de rassembler les influences de chacun pour converger vers un répertoire explosif, une écriture mêlant jazz, rock, musiques latines et classiques, autour de mélodies simples qui laissent l’opportunité aux musiciens de s’exprimer librement, de jouer ensemble, d’interagir…

Ces quatre jeunes musiciens sont aussi membres du Collectiv de Franck Tortiller qui se produira le 5 juillet. 

www.jazzacouches.fr

Crédits photos :

Big band de Couches : Meriem Souissi

Maxime Berton Quartet : Maxime Bruyère

Annonces