Culture

Carton plein pour la projection de «Sibel» à Chalon-sur-Saône

Hier soir, était projeté «Sibel», un film dramatique turc de 2018 réalisé par Çağla Zencirci et Guillaume Giovanetti, à Chalon-sur-Saône. Retour sur cette soirée qui s'est déroulée au cinéma Mégarama Axel, en présence des deux réalisateurs.

La Bobine, association chalonnaise de mordus du 7ème art, qui fêtait ses 30ans, cette année, présidée par Chantal Thévenot, invitait, jeudi soir, à 19 heures 30, adhérents et cinéphiles, à venir assister à la projection de «Sibel», un film dramatique turc de 2018, en version originale sous-titrée, réalisé par Çağla Zencirci et Guillaume Giovanettiau cinéma Mégarama Axel, situé au 67 Rue Gloriette, à Chalon-sur-Saône.


Sibel, 25 ans, vit avec son père, Emin, épicier et maire de Kuşköy ( «Village des oiseaux»en turc), petit village isolé dans la Chaîne Pontique, sur les bords de la Mer Noire, au nord-est de la Turquie, et sa sœur, Fatma. Sibel est muette mais communique grâce à la langue sifflée ancestrale de la région, appelée le chant des oiseaux. Rejetée par les autres habitants, elle traque sans relâche un loup qui rôderait dans la forêt voisine, objet de fantasmes et de craintes des femmes du village. C’est là que sa route croise un fugitif. Blessé, menaçant et vulnérable, il pose, pour la première fois, un regard neuf sur elle...


Distribué dans 38 salles en France, ce film indépendant, d'une durée de 1 heures 35, est bien parti pour dépasser la barre symbolique des 100 000 entrées dans l'Hexagone, et ce depuis sa sortie en mars dernier.


Le long-métrage a été présenté et récompensé dans de nombreux festivals dont le Locarno Festival, en Suisse, en 2018, avec le prix du jury jeune, le prix de la presse, et le prix du jury œcuménique, le Festival de Montpellier (2018) avec le prix du public et le prix de la presse, ainsi qu’aux Rencontres cinématographiques de Cannes 2018 avec le prix du public et le prix de la presse. Les deux réalisateurs ont également reçus le prix de la meilleure coproduction européenne au Festival du film de Hambourg (2018), 3ème plus grand festival cinématographique d'Allemagne, le prix du jury étudiant au MedFilm Festival de Rome (2018), le Grand prix, le prix du jury jeune, le prix cinéeuropéa au Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles (2018) mais aussi en Turquie, où le film est sorti le 22 février dernier et a été distribué dans 80 salles, ce qui n'est pas rien de l'autre côté de la Mer Égée!


Là-bas, «Sibel» a été récompensé au Festival international du film d'Adana (2018), en obtenant le prix du meilleur film et celui de la meilleure actrice ainsi qu'au Festival international du film d'Antalya (2018), raflant le prix du meilleur scénario et le prix de la meilleure actrice.


Il faut dire qu'au casting, il y a la belle Damla Sönmez, âgée de 31 ans, immense star en Turquie, avec ses yeux magnifiques, c'est son 11ème film. Elle a joué dans 13 feuilletons, 6 pièces de théâtre et 2 court-métrages. Mais aussi, Erkan Kolçak Köstendil, qui campe le rôle du fugitif dans «Sibel», est une étoile montante du cinéma turc, également réalisateur, il a également joué dans de nombreuses séries turques. En Turquie, les feuilletons font un tabac y compris dans le monde arabe. Certains sont suivis par des millions de téléspectateurs du Maroc à l'Irak en passant par Istanbul.
L'actrice stambouliote d'origine circassienne, au regard inoubliable, jouera dans la série de Netflix «Ottoman Rising», qui nous narre l'histoire de l'ascencion fulgurante de Mehmet II, connu sous le nom de «Fatih» («Le Conquérant»), monté sur le trône à l'âge de 13 ans jusqu'à la prise de Constantinople, en 1453, qui mit fin à l'Empire byzantin.


Après la diffusion du film, le couple franco-turc a tenu à répondre aux questions des nombreux curieux venus découvrir cette pépite qui nous fait voyager dans le Pont, entre champs de thé et brume dans la forêt, sans musique, si ce n'est le mystérieux kuş dili, le chant des oiseaux.


224 entrées, ce soir-là, pour la projection du film. Largement de quoi ravir les sympathiques réalisateurs qui travaillent déjà sur d'autres projets en Turquie, en Corée du Sud mais aussi en Corse.

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche