Culture

JAZZ A COUCHES - Mercredi 3 juillet - ARK Trio : bon sang ne saurait mentir… et un air d’opérette avec le Big-Band Chalon-Bourgogne

Bon sang ne saurait mentir ? Joseph Bijon (22 ans) et Clément Drigon (23) sont les fils respectifs de l’accordéoniste Éric Bijon et du batteur Christophe Drigon. Comme en plus ils sont cousins, on devine sans peine dans quel climat ils ont été bercés. Tous deux étudient au Conservatoire du Grand Chalon : filière classique pour Joseph ; jazz pour Clément (tel père tel fils). Très vite Ark Trio les réunit de nouveau. Fortement marqués par des musiciens du label ECM : Jakob Bro, Paul Motian, Bill Frisell, Joseph Bijon et Clément Drigon se prennent de passion pour cette branche du jazz où « la musique est fine, libre et apaisante. » Benoît Keller, qui du haut de sa quarantaine fait figure de grand aîné, complète la formation. Le contrebassiste possède déjà toute l’expérience forgée au fil d’aventures aussi personnelles que collectives. Son drive est le poumon d’Ark trio ; il est en plus un fin improvisateur.

Fin 1945, quand est créée la Belle de Cadix, le public qui a bien besoin de divertissements découvre une opérette dont la musique fait appel à des rythmes dansants : tango, paso-doble, slow, flamenco, sardane. La clef du succès pour le compositeur Francis Lopez, auteur d’une trentaine d’œuvres, jusqu’à Fandango (1987), qui ont été chantées par Bourvil, Annie Cordy, André Dassary, Georges Guétary, Luis Mariano, Line Renaud, Tino Rossi. Toute une époque dont le BBCB a désiré marier les airs aux musiques actuelles pour grand orchestre de Jazz, grâce à des arrangements inédits. Avec le passage quasi obligé par Mexico (ah la griserie de l’altitude chez Luis Mariano !), La Route fleurie des mélodies de Tout pour Lopez ! pourrait bien trouver un écho “live” parmi son public…

Réservez vos places en ligne : www.jazzacouches.fr

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche