Dracy le Fort

Clinique Val Dracy à Dracy le Fort : Journée annuelle de psychiatrie, des médecins psychiatres répondent présents !

Un recours au corps ....

Ce samedi matin, à 9 heures, à la Clinique Val Dracy, Dr Jean Luc DELIRY, médecin psychiatre et gérant de la Clinique Val Dracy et sa Directrice, Christiane BURRER avaient organisé en prélude à une opération "Regards Croisés" qui se déroulera l’année prochaine, la journée annuelle de la psychiatrie. Une action liée au corps et à l’esprit, aux problématiques psychosomatiques et à la micro psychanalyse qui peut être définie sous une forme simplificatrice comme « un recours au corps ».

Après une introduction générale du Docteur François JEANPARIS, les conférences étaient organisées autour de trois axes : tout d’abord un exposé du praticien, le Docteur Roy DIDI qui évoquait les cas de suicide par immolation, suivi par le Docteur Clément GUILLET qui développait son intervention sur le "Syndrome de Werther", ou encore "l'effet Werther", épidémies de suicides, et pour terminer Angela GIGLIOTTI, psychologue clinicienne, psychanalyste à Cannes Mandelieu et à la Somone (Sénégal) accompagnée des Docteurs Daniel Lysek (Psychanalyste à Peseux Neuchâtel - Suisse) et François JEANPARIS, psychiatre psychanalyste  à Champagnole  (Jura), qui  proposaient de revisiter justement la psychosomatique  et auteurs tous les trois du livre « Les maux du corps sur le divan ».

Auto-immolation et troubles psychiatriques avec un flash back des textes bibliques (ancien testament), au Moyen âge avec l’inquisition, à la renaissance avec l’ère des Lumières et ses philosophes,et enfin  au 20ème  siècle.

Investigations médicales du suicide, étude de la maladie : épidémiologie, biologie, prévention, tout était passé au crible par le Docteur Roy DIDI.

Quant au "Syndrome de Werther'' (inspiré des contagions suicidaires de l’antiquité avec le suicide par pendaison des vierges de Mélitus, lequel,  par la création d’une loi, permettra l’arrêt de l’épidémie de suicide), il évoque le jeune Werther qui en 1774 se donna la mort par arme à feu suite à une peine de coeur. GOETHE s'en inspira pour écrire un 1er roman épistolaire  dans le mouvement littéraire allemand « Sturm und Drang ». Le Docteur Clément GUILLET expose les contagions suicidaires, les grappes suicidaires, les suicides en grappes localisées ou des grappes de masse.

Enfin, les trente personnes présentes à ces conférences pouvaient échanger avec les trois éminents docteurs Angela GIGLIOTTI, psychologue clinicienne, psychanalyste à Cannes Mandelieu et à la Somone, Sénégal et les docteurs Daniel LYSEK,  psychanalyste à Peseux (Neuchâtel Suisse) et François JEANPARIS, psychiatre psychanalyste  à Champagnole  (Jura),   auteurs du livre  « Les maux du corps sur le divan »

   

     

 

Météo locale

Recherche

Mode et beauté