Dracy le Fort

Christian Wagener devient Chevalier de l'Ordre National du Mérite

C'est l'ancien Garde des Sceaux, et figure historique de Chalon sur Saône, Dominique Perben, qui est venu distinguer l'ancien maire de Dracy le Fort.

C'était The Place to be ce vendredi soir à Dracy le Fort avec une grande présence d'élus chalonnais et Saône et Loiriens. Christian Wagener, entouré de son épouse, sa maman, de ses enfants et petits-enfants, s'est vu remettre des mains de l'ancien Garde des Sceaux, Dominique Perben, le titre de Chevalier de l'Ordre National du Mérite. Une distinction créée par le Général de Gaulle en 1963 et qui permet de distinguer des civils pour leurs engagements. Une décision soutenue par le sénateur Jean-Paul Emorine, en présence de Marie Mercier, Marie-Claude Jarrot, mais aussi les députés LREM Raphaël Gauvain ou encore Rémy Rebeyrotte, mais aussi Sébastien Martin représentant André Accary et bien sûr le Sous-Préfet de l'arrondissement de Chalon sur Saône, Jean-Jacques Boyer ainsi qu'Olivier Grosjean, maire de Dracy le Fort. 

Un moment d'émotion pour Christian Wagener, maire de Dracy pendant plus de trois décennies, entré en politique au même moment que Dominique Perben en 1983. "Nous avons été élus tous les deux cette année là. Lui à Chalon et moi à Dracy le Fort.  Et nous avons, l’un et l’autre, connu des parcours quasi similaires à la seule différence que je n’ai jamais eu à refuser un poste de ministre. Pour la simple et unique raison que l’on ne m’en a jamais proposé. Ou pas encore ….Pourtant, ma carrière avait bien commencé : Imaginez…. Ordre gognotique de chalon, Disciple de la chanteflute de Mercurey, membre de la Confrérie des Poulardiers de Bresse puis de membre de la confrérie de la vague de Chalon alors que Dominique, finalement, tu n’as été seulement que 4 fois membre d’un gouvernement de la République" a confié amusé Christian Wagener. 

Une pensée pour Gilbert Monvoisin, Paul Alexandre, Pierre Jacob, Roger Leborne,  Christophe Sirugue ou Arnaud Danjean... 

Loin du tumulte politicien, du clivage érigé en étendard par certains, Christian Wagener a tenu à rappeler ce qui a fait ses engagements politiques depuis le début des années 80. " Je suis heureux d’avoir été l’un des pionniers de cette aventure intercommunale. Une aventure intercommunale qui avait très vite choisi la voie, et c’est encore et toujours Dominique Perben qui en avait bien compris et mesuré l’intérêt, de l’ouverture des exécutifs à des personnalités d’horizons politiques différents mais toutes tendues vers un objectif commun. Christophe Sirugue s’est inscrit dans ce fonctionnement en me proposant notamment de rejoindre son équipe de Vice Présidents, moi, élu de Dracy le Fort, n’ayant jamais caché mes convictions libérales et mes valeurs d’une droite assumée. Mais je n’ai jamais regretté ce choix même si certains dans ma propre famille politique l’ont vu d’un tout autre œil. Mais ce sont sans doute les lunettes de l’histoire qui les feront un jour peut être changer d’avis".

"Je continuerai à croire en la chose publique dans ce qu’elle a de plus grisante, je poursuivrai mon combat en faveur de la loyauté, de la sincérité et de la fidélité et c’est, j’ai la faiblesse de le croire, parce que vous partagez ces principes, ces valeurs et ces convictions que la vie nous a permis de nous croiser.  Car au final, mon seul mérite, c’est de vous avoir rencontrés. Mon vrai mérite, c’est d’avoir fait que ces rencontres deviennent, pour la grande majorité d’entre elles, des parenthèses de vie, d’amitié, de respect et de confiance".

Une intervention saluée de toutes et tous pour sa clairvoyance et comme dirait Dominique Perben, "Chapeau l'artiste !" après tant d'années au sein du comité des foires de Chalon sans oublier une vie professionnelle au sein de l'ancien Courrier de Saône et Loire, soulignée par la présence de François Prétet, ancien PDG des Journaux de Saône et Loire. 

Laurent Guillaumé 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche