Economie

Faites entrer la Bourgogne dans votre salle de bain

Sophie Razzano, fondatrice de la savonnerie artisanale AMOA, implantée depuis 2014, au coeur de la Côte Chalonnaise, nous dit tout sur les savons qui rendent un fier hommage à la Bourgogne. L'interview info-chalon.com...

Avant tout, que signifie Amoa ?

J'ai eu la chance d'être très entourée dans mon projet de création par ma famille. Chacun a apporté sa pierre à l'édifice. Amoa m'a été inspiré de ma fille, de 5 ans à l'époque, qui disait toujours  "à moi" en parlant de choses qu'elle aimait. Vu son jeune âge, ce fut sa seule contribution à l'entreprise, mais de taille !

Comment vous êtes-vous intéressée aux savons ?

Travaillant déjà dans l'univers des cosmétiques depuis de nombreuses années, ma préférence allait vers les produits naturels... J'avais l'espoir de créer un jour mon entreprise dans l'artisanat. C'est suite à un coup de cœur au détour d'une balade en vacances que j'ai découvert la savonnerie. Très vite, je me suis aperçue que la saponification à froid correspondait à mes valeurs (respect de la peau et de l'environnement). J'ai donc suivi un premier stage afin de découvrir les bases et j'ai eu le "déclic"... Il était évident que j'avais trouvé ma reconversion. Je me suis donc inscrite à la seule formation de "savonnier à froid" avec obtention de mon diplôme enregistré au RNCP.

Célébrer la Bourgogne et ses spécialités, était-ce une évidence ?

Je suis née en Bourgogne et la vie a fait que j'en sois partie pendant des années. On revient forcément un jour à ses racines... Donc oui, c'était une évidence de fêter mon retour ! De plus, la Région m'a donné un bon coup de pouce avec un financement de ma formation et un accompagnement au lancement de mon entreprise par Potentiel (Couveuse d'entreprise qui fait partie du dispositif régional « J’Entreprends en Bourgogne »). Une façon pour moi de dire "merci" et de faire plaisir aux bourguignons qui aiment leur région ou de permettre aux touristes de passage d'emmener un peu de notre Bourgogne chez eux.

Chaque ingrédient choisi a une fonction bien spécifique, pouvez-vous nous l'expliquer plus en détail ?

Les ingrédients que je sélectionne sont d'origine naturelle et, pour la majorité, biologique. J'utilise des huiles et des beurres végétaux ‘bio’ comme le karité, le cacao, l'huile de coco, d'olive, de tournesol, de pépins de raisins... Des graines de moutarde... de Bourgogne évidemment et du poivre de cassis (une épice produite en Bourgogne à partir des bourgeons de cassis). Les parfums sont créés "sur mesure" par un parfumeur de Grasse, en fonction du thème, toujours en notes naturelles.

Pouvez-vous nous en dire plus sur la fabrication de vos savons ?

La saponification à froid est une méthode artisanale qui permet de produire des savons surgras riches en glycérine végétale. Il s’agit du mélange d’un corps gras (huiles végétales) et d’un agent alcalin (soude). Cela donne, en chimie, du savon et de la glycérine végétale naturelle. Contrairement au procédé industriel « à chaud », la glycérine végétale produite est conservée dans la pâte car c’est elle qui donne aux savons leur pouvoir hydratant. Les savons AMOA sont formulés de manière à ce qu’une partie des huiles végétales ne soit par transformée en savon. C’est ce que l’on appelle le surgras. C’est ce complexe d’actifs réparateurs contenus dans les huiles végétales qui nourrit la peau et répare le film hydrolipidique le temps qu’il se reforme naturellement.

... et sur les collections ?

De manière générale, une collection naît toujours d'un thème sur lequel je travaille, aussi bien le choix des ingrédients, que l'histoire ou le visuel. La collection "Ma Bourgogne AMOA" est une célébration de la Bourgogne et ses spécialités, avec l'utilisation des graines de moutarde (savon Graine à larmes), les couleurs des toits bourguignons (savon Sous de bons auspices), le cassis (savon Fruit de nuit) ou les célèbres bonbons anisés (savon Au cœur du secret). La collection "Gustave" s'adresse aux hommes et surtout à leur barbe ! Barbus (huile à barbe) ou non (savon à raser), les hommes trouveront forcément le produit qui leur convient avec cette gamme.

Comment est née l'idée de développer un savon à raser baptisé "Gustave" ?

De plus en plus d'hommes prennent soin de leur peau. Beaucoup ont des peaux sensibles et réactives et ne supportent plus le rasage (rasages fréquents mais aussi utilisation de produits de rasage aux formulations douteuses...). Le savon à raser Gustave est un savon saponifié à froid, respectueux de la peau et de l'environnement. Il est utilisé avec un blaireau de rasage (méthode efficace et très tendance !). Pourquoi Gustave ? Dans chacun des produits AMOA, on retrouve un petit peu de Bourgogne... Je souhaitais un prénom masculin et, tant qu'à faire, pourquoi ne pas choisir celui d'un bourguignon barbu célèbre... qui a entre autre connu le succès avec une tour devenue le symbole de la France.

Des projets à venir ?

Beaucoup de projets à venir... Un nouveau savon en cours d'évaluation qui sera le premier d'une collection. Je n'en dévoilerai pas plus, l'idée de départ étant mes souvenirs d'enfance... Des partenariats avec des producteurs pour qui je travaille actuellement sur la formulation afin de créer leur savon contenant leur produit...

Découvrez les savons AMOA à la boutique éphémère "L'Eté Créateur", 1 rue Pasteur à Chalon-sur-Saône.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à contacter Sophie RAZZANO, Savonnerie AMOA, Tél. : 06.60.95.68.09 savon-amoa.com https://www.facebook.com/savon.amoa

Photos transmises par Sophie RAZZANO

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche