Elan Chalon

ELAN CHALON CHAMPION DE FRANCE - Des larmes de bonheur au Colisée !

Quelle ambiance, quel bonheur, quelles émotions… Les joueurs de l’Elan Chalon en battant Strasbourg pour conquérir le titre de Champion de France, ont fait chavirer le Colisée dans un très rare moment de bonheur.

Ce sont des instants qui à jamais demeurent gravés dans les mémoires. Dans 20, 30, 40, 50, 60, 70 ans et même plus elles et ils seront encore un certain nombre à dire «j’y étais, je l’ai vécu». Devenir champion de France, dans sa salle, au terme d’un marathon de 5 matches, soit 200 minutes de jeu, est bien plus qu’un aboutissement. C’est d’abord une performance.
En cela, l’Elan Chalon a rendu ivres de bonheur toutes celles et ceux qui le suivent, pour certains depuis plus de 20 ans.
Ce vendredi 23 juin, c’est une très grande page du sport saône-et-loirien que les Chalonnais ont écrite. L’histoire retiendra qu’ils ont aussi écrit, à jamais, la première grande page du sport en Bourgogne – Franche-Comté, la nouvelle grande région.
Clin d’œil, ou signe du destin, c’est Jean-Denys Choulet qui a managé cette équipe jusque la consécration. Jean-Denys Choulet, le franc-comtois de naissance, le gars du Haut Doubs que Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région Bourgogne – Franche-Comté après avoir été celle de la Franche-Comté, n’a pas manqué de venir saluer à l’heure où le parquet s’était mué en une exceptionnelle scène de bonheur, de joie, de plaisir et d’émotion.
Marie-Guite Dufay était vendredi soir accompagnée de sa vice-présidente aux sports Laëtitia Martinez, mais aussi de Jérôme Durain, également Sénateur de Saône-et-Loire, avec à ses côtés la Sénatrice Marie Mercier.

Choulet : «Vous êtes bien le meilleur public de France»


André Accary, le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire était également de la fête, tout comme évidemment Sébastien Martin, le Président du Grand Chalon et bien sûr Gilles Platret, le maire de la ville.
Avec le sourire on remarquera que les anciens candidats aux législatives étaient moins nombreux qu’ils ne l’avaient été avant le scrutin. Sans doute parce que qu’il est parfois des soutiens de circonstance…
Ceux qui ne sont pas de circonstance, ce sont les soutiens indéfectibles des supporters de l’Elan et en particulier de ceux d’Elan Passion. «Dans la saison j’avais dit que vous n’étiez pas toujours assez bruyants, mais ce soir vous avez montré que vous êtes bien, au Colisée, le meilleur public de France», a lancé Jean-Denys Choulet à l’assemblée.
Bien évidemment les joueurs, Jérémy Nzeulie en tête, ont longtemps communié avec leurs supporters, se sont congratulés, dans de grands moments de joie et d’allégresse.
Et puis, le PRESIDENT Dominique Juillot, lui n’a pas résisté à l’appel des siens. Il a franchi le cordon pour aller partager joie et émotions avec ses supporters. «C’est pour eux qu’on fait tout ça», aime-t-il a dire régulièrement. Il le répète à l’envie quand les fins de mois ou d’année sont difficiles et qu’il faut convaincre des élus qui n’ont jamais connu la joie et le bonheur d’une victoire dans une salle de sport.

Tous avec l'Elan au nom de la Bourgogne - Franche-Comté


Avec l’Elan Chalon, la Saône-et-Loire, la Bourgogne – Franche-Comté, se sont offert une campagne promotionnelle d’une portée exceptionnelle. Et c’est d’autant plus méritant que l’Elan Chalon est devenu Champion de France avec le 9ème budget de Pro A… Si seul l’argent décidait de tout, il n’aurait même pas participé aux play-off. Oui mais voilà, Jean-Denys Choulet est un sorcier, doublé d’un chercher d’or, qui a su trouver les pépites pour faire briller l’Elan Chalon comme un diamant.
Car en cette saison 2016/2017 l’Elan Chalon est non seulement le joyau du basket français, mais il l’est aussi le joyau du Grand Chalon, de la Saône-et-Loire et bien évidemment de la Bourgogne – Franche-Comté. Car il faudra sans doute attendre très très très longtemps avant qu’en football le DFCO de Dijon se hisse au rang de l’Elan Chalon en Basket.
Alors oui ce club familial mais tellement professionnel et tellement attachant mérite sans doute un peu plus de respect que celui qu’on lui accorde parfois avec dédain. C’est aussi un paramètre que les responsables politiques, tous les responsables politiques de cette territoire, doivent avoir.

Alain BOLLERY
(Photos Alain BOLLERY)

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche