Elan Chalon

«Garder Clark mais pas non plus à n'importe quel prix », clame Dominique Juillot

Alors que l’Elan, ses joueurs et tout le club sont sous les feux des projecteurs, le Président Dominique Juillot pense depuis longtemps à la saison prochaine.
«En cette période, il n’y a pas de véritable priorité pour l’Elan, car fort heureusement on a anticipé depuis longtemps la saison prochaine», lâche Dominique Juillot.
Le recrutement, ou plutôt la composition de l’effectif de la saison prochaine, est très bien avancé (lire ci-dessous). A la question de savoir si Cameron Clark, contacté directement par Tony Parker, sera encore chalonnais à la reprise en août, le Président de l’Elan est catégorique : «Cameron, c’est une des incertitudes du moment. Si c’est possible, on le garde, mais pas à n’importe quel prix. Il ne faut pas mettre en péril les équilibres du club».
Un club pour qui le titre a rapporté 400.000 euros. Une somme qui amène une bonne dose de stabilité à un club dont il faut rappeler qu’il avait le neuvième budget de Pro A pour la saison 2016/2017.
Pour solidifier son avenir, l’Elan travaille dans de multiples directions : «Concernant le sponsoring on avait beaucoup travaillé avant. Avec notre parcours et notre titre, les partenaires nationaux sont plus à notre écoute, plus attentifs. Mais parcours des play-off oblige, on est déjà à fin fin. D’habitude on a déjà vus tous nos partenaires. Là il va falloir mettre les bouchées doubles. On va démarcher les entreprises dès la semaine prochaine».
L’Elan Chalon est un peu et même beaucoup dans une course contre la montre. «Notre objectif la saison prochaine sera de rester au plus haut niveau possible. Déjà d’être qualifié pour les play-off. Se qualifier aussi pour une Coupe d’Europe. Pour cela on a besoin d’avoir un banc le plus large possible, pour ne pas être à la merci d’un accident. Notre entraîneur aura besoin d’un effectif plus étoffé. Alors oui, on aura dix joueurs professionnels».
Concernant la nouvelle notoriété de l’Elan Chalon, Dominique Juillot ne verse pas dans l’euphorie. «Je crois que maintenant tout le monde a compris que l’Elan c’est un bien commun, qu’il faut l’entretenir, le soigner. C’est notre projet et j’ai le sentiment qu’il est de plus en plus partagé».

Alain BOLLERY

 

Quelles recrues ?
Adam Smith et Arthur Rozenfeld (meneurs), Jevohon Shepherd (ailier), Pierre-Antoine Gillet (intérieur), Ousmane Camara (pivot), James Farr (pivot) devraient rejoindre l'Elan et retrouve Nzeulie et Harris sous contrats.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche