Elan Chalon

BASKET (Jeep Elite) : Confidences avec Mickaël Gelabale (Elan Chalon)

Dans une interview, le Guadeloupéen parle du renouveau de l’Elan Chalon. Il met en-avant le «bon état d’esprit» de tous les joueurs.

Quand vous avez été recruté pour venir à Chalon, imaginiez-vous que vous alliez lutter pour le maintien ?

MICKAEL GELABALE : «Non pas du tout. Je savais que l’équipe était en difficultés, mais je pensais qu’elle allait rapidement redresser la barre, qu’elle allait rebondir. Mais cela a pris plus de temps que prévu. Aujourd’hui on est bien, on est dans une bonne spirale».

Le déclic est arrivé quand ?

«Très clairement au début de la seconde partie du championnat. On est sur une bonne lancée. On a trouvé un esprit d’équipe. On sent que cette équipe veut se surpasser, veut faire honneur d’abord pour éviter la relégation. J’aime ça. Et je le dis : Peut-être qu’on a les moyens et l’état d’esprit d’aller chercher 12 victoires pour accrocher les play-off. On est à huit victoires. Si on prend dix victoires supplémentaires en douze matches, ce serait déjà pas mal et on ne serait pas loin du compte».

Vous y croyez vraiment ?

«Oui vraiment. Ce qui me plait aujourd’hui c’est le bon état d’esprit de tout le monde. Il y a aujourd’hui quelque chose qu’il n’y avait pas avant. On a envie de faire un truc, collectivement. Ne pas descendre, évidemment, car cette équipe, les joueurs de cette équipe ne veulent pas porter la responsabilité d’une descente et ça c’est plus fort que tout».

Que retenez-vous de la victoire à Gravelines ?

«Ca c’est passé comme une revanche. On avait envie de prendre notre revanche par rapport au match aller. On s’est dit que c’était possible et on l’a fait. Alors pourquoi ne pas fixer d’autres objectifs…»

L’apport de Nate Wolters a été énorme. Quel regard portez-vous sur ce jeune joueur ?

«C’est d’abord un joueur très calme, très très calme. Il fait ce qu’il faut faire. Il n’a pas peur et il est déterminant pour l’équipe dans sa façon de jouer et d’orchestrer. Il va au contact, il n’a pas peur du défi physique et forcément cela tire l’équipe vers le haut».

Faut-il craindre Châlons-Reims ?

«Oh que oui. Ce n’est pas parce qu’on a gagné à Gravelines que la saison est terminée. Bien au contraire. Il faudra être à 200% car notre marge d’erreur, dans ce championnat, est encore minime. On sait que tous les matches vont être difficiles. Et il faut se convaincre qu’il n’y aura que des matches très physiques. On devra non seulement avoir le souci de gagner, mais aussi de penser au point-average. A Châlons-Reims on avait perdu de six points. Il faut donc gagner au moins de sept points. Comme on a perdu beaucoup de matches sur de petits écarts, le point-average doit être une priorité absolue».

Vous avez connu beaucoup d’entraîneurs dans votre carrière. Avec quels mots définissez vous Jean-Denys Choulet ?

«Il est exigeant et il donne beaucoup. Exigeant sur la défense et généreux sur l’attaque. Il dit à ses douze joueurs de tirer. Il considère que chacun doit prendre le tir quand c’est ouvert. C’est important pour un joueur d’avoir cette confiance».

Vous vous voyez toujours à Chalon la saison prochaine ?

«Je vais avoir 35 ans. Je suis à un âge où je n’ai plus trop envie de changer. S’il y a un vrai projet et que l’on m’inclut dedans en me proposant de rester, je dis pourquoi pas. Chalon c’est un très bon public. Et si nous avons été sifflés, ce qui était rare, c’est qu’on le méritait, parce qu’on avait déçu. Mais ce public, ces supporters sont bons».

Recueilli par Alain BOLLERY

 

2 bons résultats pour l’Elan
Vendredi soir, en matches avancés de la 23ème journée de championnat, Le Portel a battu Boulazac sur le score de 87 à 62 et Monaco s’est imposé sur le parquet d’Antibes 85-76. Boulazac contre Antibes sont pour l’heure des rivaux de l’Elan dans la course au maintien. Ce sont donc deux résultats plutôt favorables à l’Elan. Raison de plus pour assurer une belle victoire face à Châlons-Reims et prendre deux victoires d’avance sur Boulazac. On peut aussi noter que Bourg en Bresse a été battu 93-82 à Monaco.
A.B.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche