Elan Chalon

Clap de fin pour l'Élan Chalon : Des enseignements à tirer

Tour à tour, Dominique Juillot, Sébastien Martin et Jean-Denys-Choulet ont pris la parole et un mot ressort : Soudé!

Ce mercredi soir, on a tourné la page d'une saison compliquée pour l'Élan Chalon. Une saison où l'essentiel a été sauvé avec le maintien en Jeep Elite. Tout n'est pas négatif, il y a du positif et des enseignements seront tirés. Les abonnés et les autres ont fort bien compris que leur équipe était passée de la correctionnelle, mais tout le monde est resté soudé, dirigeants, collectivités, partenaires et supporters. C'est aussi celà qu'il faudra retenir de cette saison.

Dominique Juillot (Président de l'Élan Chalon) : " Très clairement dans cette équipe il y avait des gens, et je pèse mes mots, qui n'étaient pas dignes de jouer à Chalon. Qui n'étaient pas dignes de l'histoire de notre club et des valeurs qui sont aujourd'hui attachées à l'Élan et que vous partagez également. Certains sont partis, il y a des joueurs qui sont venus nous rejoindre qui ont fait leur travail du mieux possible avec leur talent, leur qualité et qui nous ont permis de nous en sortir. Je leur en suis très reconnaissant. Ils ont parfaitement rempli leur tâche et eux sont dignes de notre club parce que n'oublions pas que ce club était champion de france l'an dernier et çà, çà se respecte et certains joueurs n'ont pas respecté celà, n'ont pas respecté l'entraineur, n'ont pas respecté le club et quelque part ils ne se sont pas respectés eux-mêmes donc faudra que l'on fasse attention non seulement à la qualité des joueurs demain mais aussi à la qualité humaine des joueurs car pour çà pour nous c'est extrêmement important ce sont des valeurs sur lesquelles on s'appuie depuis longtemps ici à l'Élan, parce que çà nous ressemble quelque part, çà ressemble à ce que vous êtes, à ce que l'on est, à l'histoire que l'on a fabriqué tous ensemble maintenant depuis plus de vingt ans. On fini quand même la saison avec le sourire, on a commencé évidemment de préparer la saison future. Il y aura des changements, des changements dans l'organisation, des gens nouveaux vont arriver pour nous aider, pour aider la partie technique, mais pas seulement. On est reparti à mon sens sur un cycle nouveau avec des jeunes joueurs qui sont issus de centres de formation. Je suis extrêmement optimiste pour l'année prochaine, on a un peu plus de temps pour préparer les choses et en conclusion je voudrais vous remercier extrêmement chaleureusement. Je l'ai fait l'autre jour, ce n'est pas souvent que je m'adresse à tout le public, mais vous savez quand on est dernier du championnat et que le Colisée est plein, qu'il ne siffle pas, à part une fois, mais vraiment on l'avait mérité. Là je dis chapeau parce qu'il y a beaucoup de clubs où le grand public aurait déserté où on aurait commencé à se poser des questions. Vous, vous ne vous êtes pas posé de question, vous avez eu confiance. Je remercie également Sébastien Martin mais aussi l'ensemble des élus, parce que quand çà tangue, il faut aussi que les collectivités ne commencent pas à douter. Je suis sûr qu'on va passer une année un petit peu plus calme l'an prochain. En tous cas on a tiré les leçons d'une année qui finalement nous servira pour construire un avenir radieux à l'Élan. Soyez sans crainte, le club se porte bien, il est solide et il va encore en surprendre plus d'un dans les années à venir."

 

Dominique Juillot (Président de l'Élan Chalon) lors de son intervention

Sébastien Martin (Président du Grand Chalon)" On a réussi à s'en sortir et quand on réussi à se sortir d'une épreuve comme celle-là on doit s'en réjouir. Pas de playoffs d'accord, mais on fini la saison avec un résultat qui n'est sans doute pas à la hauteur de nos ambitions, mais on finit avec un positionnement honorable. A titre personnel je ne l'ai pas vécu comme Président de l'agglomération, je l'ai vécu comme quelqu'un d'entre vous, parce qu'on a tous partagé la même chose. Quand on arrivait le samedi soir ici, on se disait tous ce soir c'est la bonne, est-ce que ce soir il va y avoir le sursaut et de la 1ere mn à la 40e mn on vivait avec çà, et on a tous vécu avec çà en nous où que l'on soit assis dans le Colisée. L'année d'avant, finalement, c'est un peu comme un pilote dans un avion, quand on est au-dessus des nuages, et qu'on a le vent dans le dos, l'avion c'est facile. Cette année là, on était plutôt un peu dans les nuages et c'est moins facile. Ca secoue un peu plus mais on a appris plein de choses et on s'est souvenu que d'arriver au plus haut niveau çà ne se faisait pas par hasard, que sans doute il fallait des fondamentaux. Derrière l'Élan il n'y pas qu'un club, il n'y a pas que des supporters, il y a tout un territoire qui croit dans l'histoire de ce club. L'année prochaine je leur fait confiance, on va reconstruire une équipe qui correspond plus à Chalon et au Grand Chalon."

Sébastien Martin (Président du Grand Chalon)

Jean-Denys Choulet (entraineur Élan Chalon)" Cette année nous avons eu, j'ai eu une saison difficile. C'était l'année la plus difficile de toute ma carrière parce que même si on a fait quelques erreurs, ce n'est pas du négatif du tout, mais plutôt du positif parce que voilà Chalon ce n'est pas la ville la plus grande de France, ce n'est pas le club le plus prestigieux de France même si il a deux titres de champions de france et Chalon sera toujours en Jeep Elite l'année prochaine. Moi je veux retenir une chose, sur les matchs retour au Colisée on a fait 9/10. 9/10 en bottant les fesses à Nanterre, à Villeurbanne et à Strasbourg, et 9/10 en faisant une remontada exceptionnelle. Ce qu'on a fait aux matchs retour au Colisée est exceptionnel, après effectivement on termine 12e, c'est pas glorieux. Je vois des erreurs faites, des erreurs que l'on ne refera pas, en tous cas que nous allons essayer de ne pas refaire. Je n'ai qu'un regret cette année, un seul regret, c'est que l'on ai confondu statistiques individuelles avec statistiques collectives et victoires en particulier sur les trois, quatre derniers matchs. On aurait pu peut-être accrocher les playoffs. On est allé chercher ce maintien en Jeep Elite et tout ce qu'on peut vous dire c'est que l'on va essayer de construire une équipe qui soit une équipe compétitive et qu'on va s'attacher aussi aux comportements humains."

Jean-Denys Choulet (entraineur Élan Chalon)

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche