Elan Chalon

Tous ensemble avec l'Élan Chalon!

Soirée sympathique et conviviale ce mercredi soir au restaurant La Garenne à Dracy le Fort

Les partenaires de l'Élan Chalon étaient rassemblés ce mercredi soir au restaurant La Garenne à Dracy-le-Fort. Ils ont découvert cette nouvelle équipe de l'Élan Chalon version 2018/2019 présentée par Jean-Denys Choulet après les discours d'usage de Dominique Juillot, Président de l'Élan Chalon, Pierre Berthier, vice-président du Conseil départemental chargé des sports, Gilles Platret, Maire de Chalon, Sébastien Martin, Président du Grand Chalon et Jean-Jacques Boyer, sous-préfet de l'arrondissement de Chalon. Environ 300 personnes étaient présentes lors de cette soirée fort sympathique et conviviale. 

Dominique Juillot Président de l'Élan Chalon: "Il nous faut tirer les enseignements de l'année dernière. S'en servir pour essayer de ne pas faire les mêmes erreurs. On a voulu revenir avec l'équipe à des fondamentaux, à nos fondamentaus. C'est à dire à la fois s'appuyer sur des joueurs d'expérience, des joueurs qui étaient déjà au club pour certains et pour d'autres parce qu'on les connait, et puis le centre de formation qui avait un petit trou, çà s'est senti l'an dernier et qui nous a permis cette année d'avoir quatre joueurs issus de ce centre de formation et qui auront leur rôle à jouer sur le terrain. Le championnat sera très difficile parce que toutes les équipes se sont renforcées. On va essayer de bien y figurer. Malgré une saison difficile sur le plan sportif, économiquement nous finissons plutôt pas trop mal. On a décidé avec le Grand Chalon, qui sera porté dans un premier temps par l'élan de construire un réceptif semi-rigide. Il n'y aura plus de cocktails dans le hall d'entrée. Il sera décoré et il y aura même une mini-garderie. Je remercie d'ailleurs tous les services du Grand Chalon. On a jamais été aussi nombreux ce soir, nous sommes pas loin de 300. Pour nous c'est évidemment très important. Vous dire aussi que ce n'est pas simple en ce moment. Je vous le dit tout le temps, mais là, vraiment ce n'est pas simple en ce moment et il ne faudrait pas que certains grands comptes nous laissent. On a quelques défections cette année et qui évidemment nous font mal, je vous le dit. Pour le moment font que pour la première année ou presque le budget est loin d'être bouclé. Parlez de nos projets autour de vous. Merci infiniment de votre fidélité, merci également aux élus."

Pierre Berthier vice-président chargé des sports au Conseil Départemental: "Je suis très heureux d'être avec vous ce soir. Vous savez que vous avez tout le soutien du Conseil départemental. L'Élan est un club phare du département. C'est un club moteur parce que vous êtes là pour donner l'image au club amateur. Vous parcourez le territoire national et une partie de l'europe. Vous êtes un véritable ambassadeur de notre territoire. Faites nous plaisir, faites nous vibrer, on aime çà et on en a besoin!"

Gilles Platret, Maire de la ville de Chalon : "Je voulais souligner une chose : c'est tout un territoire qui est porté par l'image d'un club. Ace titre là, il y a une synergie absolument évidente entre l'argent public qui est celui du contribuable et qu'il faut donc dépenser avec parsimonie parce que c'est le vôtre et l'argent privé, celui des entreprises qui sont partenaires du club. Le public n'a jamais lâché dans les mauvais moments, il a toujours vibré dans les bons, faites nous vibrer!"

Sébastien Martin, Président du Grand Chalon : "Cette soirée, c'est une soirée d'amis, c'est une soirée conviviale qui lance la saison, pas que la saison sportive, qui lance aussi la rentrée scolaire à Chalon. Ca fait plaisir de vous voir aussi nombreux malgré ce qu'on a vécu l'année dernière. Je voulais juste vous dire que je ne regrette rien de ce qui s'est passé l'année dernière, si on avait été une nouvelle fois champion de france, je pense bien évidemment que nous aurions été contents. Mais je ne regrette rien parce que çà a confirmé que le club est un club solide. Vous êtes tous des chefs d'entreprises. Quand ça va bien, quand le carnet de commandes est plein, quand on a pas de problèmes avec nos salariés, quand on a pas de problèmes avec nos fournisseurs, la vi est belle et ce n'est pas très compliqué de passer l'année. Mais quand il y a moins de clients, que les clients en plus ont moins contents, que dans votre personnel vous êtes obligé d'en changer deux ou trois en cours de route et qu'au final malgré tout celà les résultats sont compliqués, mais qu'on s'en sort quand même, on se dit que la "boite" elle est solide. Et bien l'Élan Chalon, il est solide. Pour ceux qui viennent au match le samedi, c'est presqu'un peu une religion, ils viennent là c'est leur identité, c'est leur histoire, c'est toute leur âme à travers ce club."

Jean-Jacques Boyer, sous-préfet de l'arrondissement de Chalon : "Il ne m'a pas fallu deux ans pour comprendre que l'Élan Chalonnais c'est à la fois un élément de l'identité chalonnaise et un élément de l'attractivité chalonnaise. C'est un élément de satisfaction, de joie. Je souhaite à l'équipe une très bonne saison."

Jean-Denys Choulet, entraineur de l'Élan Chalon : "On a pas fait une bonne saison la saison dernière, mais il y en a qui ont fait pire que nous. Ceci dit, on s'est pas trop mal comporté dans la phase retour, même si on avait été pitoyables dans la phase aller.Il y a eu des saisons pires à l'Élan Chalon, mais surtout une saison bien meilleure juste avant et je crois que c'est surtout le grand écart qui a fait que les gens ne comprenaient pas tout ce qui se passait. Cette année on s'est attachéà essayer de faire un effort sur le recrutement au niveau des qualités humaines, mais pas que des qualités sportives, parce que nos soucis étaient aussi des qualités humaines? O n a que des bons gars cette année. Une équipe plus travailleuse. Cette année le championnat est extrêmement relevé. Il y a un double objectif cette année : essayer de se maintenir le plus tôt possible et surtout il y a une envie, c'est de retrouver l'adn du club à savoir avec cinq joueurs du centre de formation qui s'entrainent avec nous, si on peut en faire éclore un ou deux et les intégrer à l'équipe pro dans les années qui viennent, je serais très content. Honnêtement : Je Préfère travailler avec des jeunes joueurs qui ont envie, que de travailler avec des ricains qui en ont rien àfoutre. On espère vous redonner du plaisir et que les chalonnais soient fiers de leur équipe!"

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche