Elan Chalon

Christine Juillot, Présidente d'Élan Chalon Association : "C'est préjudiciable pour le basket féminin chalonnais"

Une "Union" entre les deux clubs du Chalon BC et de l'Élan Chalon pour les équipes U18 et N3 féminines eut été bénéfique pour le basket féminin chalonnais.

Christine Juillot, Présidente d'Élan Association : « La saison débute ce week-end, nos nf3 débutent par un déplacement à Reims et nous enregistrons deux blessées, pas de graves blessures certes, mais des absences jusqu’à la fin du mois de septembre ou début octobre, donc ça veut dire deux ou trois matchs d’indisponibilité, de plus nous cumulons sur le premier match la suspension d’une de nos joueuses. Le groupe sera donc composé pratiquement que de U18, il n’y aura que deux seniors.

J’en profite justement par rapport à cet état de fait pour rebondir sur les propos de Bilel Kheder entraineur de l'équipe nf3 du Chalon BC, propos recueillis par votre média. A savoir que je déplore que nous n’ayons pas pu nous entendre la saison dernière (en juin) avec notre club voisin. C’est le projet, depuis plus de deux ans que nous proposons, une union sur les deux catégories, les U18 filles France et la nf3. Depuis deux ans que nous ne sommes plus en union avec Le Creusot on a toujours proposé au Chalon BC de faire cette union sur les deux catégories parce que pour nous les deux sont indissociables. Je déplore que les trois dirigeants présents à la dernière réunion à la Ligue avec M.Depierre au mois de juin, aient refusé notre proposition.

Ils ne voulaient qu’une union sur les U18. Ils nous ont renvoyé dans les cordes en nous disant qu’on manquait d’ambition parce que l’on voulait sacrifier notre équipe nf3. Au mois de juin, devant M.Depierre, Président de la Ligue, j’avais dit : on fait une union sur les nf3 et les U18, les nf3 coachées par Bilel (Kheder) et les U18 par Tony (Astorga). C’était simple et précis. J’aurai même préféré qu’ils nous disent : "on vous force à devoir faire cette union" (souligneTony Astorga). Pendant trois semaines la Ligue nous a dit d'essayer de nous entendre. De toute façon, il n’y a plus qu’une place (concernant les U18F), elle sera pour le chalonnais, mais essayez de vous entendre. L’idée c’était de construire une nf3 performante afin de gravir l'étage supérieur et d'avoir une équipe haut niveau à Chalon. On (eux et nous) a raté le coche, on pouvait faire quelque chose de grand. En fait, "le chalonnais" a raté le coche. Ça fait deux ans que nous proposons ça. Ça fait deux ans que nous proposons une union sur les deux catégories. C’est décevant pour l’avenir du basket féminin chalonnais." 

Unir ses forces, ne pas courir après d'éventuelles recrues, apporter chacun son expérience, ses connaissances, rassembler hors terrain (staff) et sur le terrain (joueuses), composer deux belles équipes de haut niveau en U18 Féminine et Nationale 3 Féminine, c'était possible à Chalon... Mais peut-être que ce n'est pas définitivement terminé? Pour cette saison, oui malheureusement, mais qui sait la saison prochaine...

Propos recueillis par Bruno Rochette pour info-chalon.com

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche