Election municipale

ELECTION A CHALON - La réaction d'Estelle Arnal

Les Chalonnais ont clairement montré leur désapprobation de la politique locale menée par la Gauche depuis 2008 en élisant - dès le premier tour et avec un fort écart de voix - la liste de Droite !

Je tiens tout d'abord à féliciter notre nouveau Maire Gilles Platret et lui souhaiter de mener notre belle commune à de jours meilleurs et ce, dans l'intérêt général de ses habitants qui lui ont clairement exprimé leur ras-le-bol via un fort taux d'abstention et la faible mobilisation des électeurs de Gauche - suite aux bilans local et national de la Gauche - mais également cet écart inattendu entre les suffrages qui lui ont été accordés et ceux attribués à Christophe Sirugue ! 66% des votants ont décidé de ne pas ré-accorder leur confiance à la liste menée par le Maire sortant et... c'est tant mieux !

En ce qui concerne le Front National, je me réjouis qu'il retrouve une place au sein du conseil municipal même si je regrette un si faible résultat : a peine plus de 10% ! En effet, quel aurait été ce résultat si l'abstention avait été moindre ? Quel aurait il pu être si une véritable campagne avait été menée avec un véritable projet, une présence sur le terrain et des colistiers osant s'afficher ou sans polémique ? Les Chalonnais n'ont pas véritablement eu accès à une autre alternative que celle d'élire Gilles Platret en un tour ! Il s'agit donc bien des fruits d'un vote de contestation et sanction qu'ont récolté les Listes "Tous Pour Chalon" et "Rassemblement Bleu Marine pour Chalon"... Oui, même si la liste du Front National avait su s'implanter à Chalon-sur-Saône, Gilles Platret aurait été élu... mais les résultats de ce mouvement - dans une ville où Marine Le Pen a réussi à obtenir plus de 17% des suffrages et mis en parallèle à la spectaculaire percée du Front National hier soir à l'échelon de la France - auraient pu être plus importants... Comme c'est le cas à Montceau-Les-Mines où Lilian Noirot - que je félicite vivement - a réussi à obtenir plus de 14% des suffrages grâce à une campagne exemplaire et une implantation remarquée !

Ce problème d'implantation locale ne semble pas seulement se poser à Chalon-sur-Saône mais aussi à Mâcon où Corinne Mossire a pu être élue du fait de la réélection au premier tour du maire sortant avec 7% des voix ainsi qu'à Louhans où Sébastien Alloin a été largement mis en dehors de la course avec un petit 6% alors qu'il est le représentant départemental du Front National !

Je pense donc sincèrement que ce problème n'est pas lié au Front National en général puisque hier soir, et dans toute la France, nous avons pu voir que les Français adhéraient de plus en plus aux idées que représente ce mouvement (j'en suis d'ailleurs très heureuse et félicite bon nombre de connaissances arrivées en tête ou au second tour avec de très bons scores) mais à la gestion de la fédération de Saône-et-Loire !

En espérant qu'un jour une véritable implantation du Front National dans ce département existera comme c'est le cas à Montceau-Les-Mines grâce à Lilian Noirot et ailleurs en France... et en attendant de voir le travail fourni par l'équipe de Gilles Platret et celle de Ghislaine Launay... je conclurai de la façon suivante : Gilles Platret peut remercier le Front National, non par pour son élection dans sa globalité mais pour son ascension au poste de maire dès le premier tour et Ghislaine Launay peut remercier l'abstention pour son élection au conseil municipal... Je la félicite néanmoins ainsi que Florian Dottoni, dans l'espoir qu'en 6 ans, ils arriveront à susciter une réelle adhésion des Chalonnais aux idées du Front National et que la fédération de Saône-et-Loire arrivera à se remettre en question afin de faire grandir ce mouvement dans un département où 20% des électeurs avaient décidé de voter pour Marine Le Pen en 2012 !

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche