Election municipale

"Si ! Madame Muller, vous avez bien augmenté jusqu’à 957 euros vos indemnités en 2008, et je le prouve !"

Info-chalon.com croyait les choses soldées avec le dernier communiqué de Marie-Françoise Muller... et bien il n'en était rien !

La semaine dernière, pour faire suite à une interview publiée sur Info-Chalon, dans laquelle Madame Muller proposait de baisser les indemnités des élus si elle accédait à la mairie de Louhans-Châteaurenaud, j’ai adressé un communiqué de presse à ce site d’information en ligne, qu’il a publié le vendredi 21 mars, à 16 h 44.

Je rappelais dans ce dernier que « Madame Muller, à peine élue en 2008, et devenue déléguée de la commune de Louhans-Châteaurenaud au sein du SIVOS du Louhannais, n’avait rien trouvé de mieux que d’augmenter de 50% ses indemnités de Présidente, mettant ainsi en péril les finances de l’établissement ».

Sans doute piquée au vif, Madame Muller, dans un communiqué de presse paru ce jour sur Info-Chalon à 16 h 58, qualifie de « mensonges diffusés à son encontre » mes propos et, pour insinuer que je divague, produit un bulletin de paie couvrant la période allant du 1er juin au 30 juin 2012, pour laquelle, effectivement, elle percevait une indemnité mensuelle d’un montant de 697,61 euros.

 

Dans mon communiqué du vendredi 21 mars dernier, en soulignant que Madame Muller ne semblait « même pas savoir que les taux des impôts locaux n’ont pas augmenté depuis 2009 », je m’interrogeais implicitement sur ses compétences et son sérieux.

 

Son communiqué de presse de ce jour me conforte dans l’idée que j’avais bien raison de m’inquiéter de voir Madame Muller devenir maire de Louhans-Châteaurenaud !

En effet, Madame Muller n’a manifestement pas remarqué qu’après s’être fait augmenter de 50 % ses indemnités en 2008, les portant ainsi à 957,68 eurosbrut- comme en atteste son bulletin de paie de 2008 et la délibération en date du 2 juin 2008 de l’établissement public que cette décision a mis en péril, – ces dernières, pour ne pas mettre en faillite le SIVOS du Louhannais, ont du être diminuées par délibération du 29 mars 2010*, pour passer, en 2012, à 697,61 euros. Il y a de quoi s’inquiéter…

Plus exactement, produire un bulletin de paie datant de 2012, ceci pour prouver que l’on ne percevait pas une somme de 957,68 euros brut en juillet 2008, la ficelle est un peu grosse. Elle caractérise, me semble-t-il, les méthodes de Madame Muller pour TROMPER LES ÉLÉCTEURS.

En tout état de cause, pourquoi Madame Muller n’a-t-elle pas tout simplement et spontanément produit un bulletin de paie datant de juillet 2008, autrement dit postérieur à la délibération grâce à laquelle elle s’est augmentée ?

Madame Muller craint-elle que l’on sache qu’une fois élue à la présidence du SIVOS du Louhannais, dont le budget était alors d’environ 130 000 euros, pour assurer la gestion de deux gymnases et la rémunération de deux agents, elle n’a rien trouvé de mieux à faire que de s’allouer, sur ce budget, un montant d’environ 11 500 euros par an**?

Madame Muller craint-elle que l’on découvre également qu’une fois élue, elle a créé quatre postes de vice-présidents indemnisés, qui n’existaient pas auparavant ?

Dans tous les cas, mes propos n’avaient rien de mensongers.

Il faut dire que, contrairement à ce que mes adversaires insinuent à Louhans-Châteaurenaud, je n’ai pas pour habitude, moi, de proférer des mensonges. Encore moins d’insinuer sans preuves.

Je persiste donc et signe : « Madame Muller, à peine élue en 2008, et devenue déléguée de la commune de Louhans-Châteaurenaud au sein du SIVOS du Louhannais, n’avait rien trouvé de mieux que d’augmenter de 50% ses indemnités de Présidente, mettant ainsi en péril les finances de l’établissement ».

Aussi, quand elle dit qu’elle va les diminuer si elle est élue dimanche prochain, je suis tout à fait en droit de douter.

 

Monique BONIN

 

__________________________________________________________________________

 

* Délibération du SIVOS du Louhannais du 29 mars 2010, par laquelle, suite aux difficultés financières nées, entre autres, de l’augmentation de l’augmentation des indemnités de Madame Muller en juin 2008, cet établissement fixe l’indemnité de la présidente Marie-Françoise Muller à 20,47 % de l’indice 1015.

 

** Indemnité mensuelle de 957,68 par mois,  multiplié par 12, soit : 11 492.16 euros

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche