Faits divers

TRIBUNAL DE CHALON - Le procès du trafic d'armes renvoyé au 21 janvier

Ce matin s’ouvrait au TGI de Chalon sur Saône le jugement, prévu sur 4 jours, de 15 personnes (dont une seule femme) poursuivies pour trafic d’armes de catégories A et B, et trafic de drogue (cannabis, héroïne, cocaïne), à Cuisery et dans la région. La prévention démarre en janvier 2016 et s’arrête le 19 juin 2017 pour les armes.

Ils ont de 22 à 56 ans, sont nés à Mâcon, Chalon, Lyon, Bourg-en-Bresse, etc. Les faits de trafic d’armes étaient centrés sur Cuisery. Les armes de catégorie A sont réparties en deux sous catégories, A1 (armes à feu), A2 (armes de guerre). L’expression « arme de guerre », ou encore « matériel de guerre » fait froid dans le dos, mais seule l’audience de jugement nous donnera la mesure des prises.

Trois avocats de la défense sont retenus à des procès d’Assises, à Lyon, et l'un des prévenus est absent pour des raisons de santé dont il justifie et que le tribunal reconnaît comme légitimes. Aussi « pour des raisons de fait et de droit » le tribunal renvoie ce procès au 21 janvier 2019, il maintient les détentions provisoires et les contrôles judiciaires. Les implications des prévenus ne sont pas les mêmes dans ces trafics lucratifs.

FSA

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche