Givry

Clau', Clau', Clau'...Claudette ! Cocorico ! Le 4ème spectacle de la chanteuse sortira de l'ombre, aimanté par la lumière, le 15 octobre à Givry

La Givrotine Claudette sera sur ses terres le samedi 15 octobre à 20h30 pour sublimer à sa manière la rutilante chanson française, en empruntant la voie royale qui part des tripes pour monter jusqu’aux cordes vocales, grinta aidant. D’incessants allers et retours s’effectueront à la salle des fêtes de Givry, afin que le public s’imprègne le plus possible de l’essence de »Face à la vie », son show flambant neuf mis sur orbite en cette circonstance. Ou le bonheur du partage de la fine fleur chevillé au corps via la générosité artistique faite femme.

Ce feu qui brûle en celle et tutoie l’ouverture et la sensibilité

Claudette a enfanté trois spectacles depuis ses débuts sur scène qui remontent à presque une décennie : «Hommage aux divas », « Visite de stars », « « Je suis toutes les femmes », désormais bien au chaud dans son panthéon. Il faudra compter dans quelques jours avec son quatrième, « Face à la vie ». En gestation depuis un an, il avait fait l’objet en octobre 2015 d’une divulgation auprès d’Elandisport et des enfants du S.E.S.S.D de Saint-Rémy. Puis silence radio consécutivement à un remaniement. Mais à la mi-octobre 2016 ce sont les choses sérieuses qui prendront le leadership de façon immuable. « Ce dernier répertoire est entériné, à moins qu’une nouvelle chanson me saute tellement à l’oreille que je me sente en devoir de l’intégrer ! C’est un tout : il fait le tour –jamais complet !- des choses de la vie. Il est très éclectique, mais le maître-mot est « même émotion». Tout est nouveau : les chansons, la mise en scène, les tenues. » Pour arriver à l’état de nirvana désiré, la chanteuse s’arc-boute sur la petite voix de son intériorité. «Je choisis mon répertoire, puis je demande l’avis d’amies. Quand j’entends une chanson (en visitant YouTube, etc…), j’ai l’impression qu’elle s’impose, se propose à moi. Elle vient « à propos». » Ce récital serait-il la chasse gardée de tel ou tel groupe d’aficionados ? « Il s’adresse à tous les publics, car il peut faire connaître aux très jeunes les standards de la chanson française avec Barbara, Bécaud, Brel, Aznavour…mais bien sûr ce sont les 50 ans qui viendront, et surtout au-delà. J’aimerais le produire dans des Espaces culturels car je pense qu’il y a sa place. Je voudrais qu’il entraîne le plus de gens et le plus de générations possibles, car il donne à réfléchir sur les maux et les beautés de la vie et de la société : la passion, l’amour ou la solitude, les parents, les enfants, l’indifférence ou la compassion, le bon, le beau, le bouleversant, le vrai, le cruel, l’espoir, car un répertoire profond ne veut pas dire triste, pour nourrir les cœurs et éveiller les consciences, faire réagir, « changer le Monde en un bouquet de fleurs», affirme-t-elle péremptoirement. Pour mettre à exécution sa hardiesse romanesque, Claudette ne fait jamais cavalier seul, sa « garde rapprochée » n’étant ni plus ni moins que l’association givrotine Musique et Spectacle, entité garante de l’efficience du son et des lumières, dont le « chef d’orchestre » n’est autre que Jean-Charles Neel, l’époux de la pasionaria du sentiment juste.

 

Une trentaine de chansons pour mener à bien le tour du propriétaire

Pour son petit protégé « Face à la vie » aux allures d’eldorado, Claudette a ratissé large dans les reprises (c’est ce vers quoi elle se sent de plus en plus portée) qui ont fait florès il y a plus ou moins longtemps, des titres au tourbillon vertigineux. Piaf, Brel, Bécaud, Aznavour, Barbara, Dalida, Johnny, Lama, Delpech, Sardou, Renaud, Bruel, Céline Dion, Linda Lemay, Zaz (liste non exhaustive), son registre s’avère asexué, conférant au tour de chant, traduisant la clarification idéologique du moment, une aura pluridimensionnelle et une révérence. « Entrer dans la lumière «  (Patricia Kaas), « L’envie », « Pour un flirt », « Mistral Gagnant », « Qui a le droit », « Le petit oiseau de toutes les couleurs », « Il faudra leur dire », « Il est où le bonheur ? », on en passe et des meilleures ! Sachez que les réservations ne sont pas obligatoires mais conseillées. Prière alors de téléphoner à Jean-Charles au 06.62.15.39.10, ou possibilité de prendre sa place (10,00 euros, et 5,00 euros pour les moins de 12 ans) à l’épicerie de Givry « Chez Dom’s », 1, place de l’église (06.15.09.75.95).

« Un spectacle doit toucher et enchanter »

Rien n’est à ce jour programmé pour ce « spectacle plus intimiste », une fois le 15 octobre à Givry consommé. En revanche, des animations auront lieu au cours de l’hiver à venir. Il faut savoir que Claudette et Musique et Spectacle se produisent principalement en Bourgogne et dans la région lyonnaise, ce qui n’occulte pas d’éventuelles incursions ailleurs. Comme, par exemple à l’Hôtel club Marmara d’Agadir, où une fois l’an la petite troupe débarque avec armes et bagages. Usuellement, Claudette ne modifie pas d’un iota sa ligne de conduite, à laquelle elle ne déroge jamais. « Je me nourris de ce que j’entends, lis, et je me tiens toujours à cette belle définition d’un spectacle par Marc Cerrone : « Un spectacle doit toucher et enchanter ». Et chanter ce n’est pas seulement donner de la voix, c’est charger d’une intention. Je me sens de plus en plus à l’aise dans ce registre. » Pour autant, son viatique musical davantage festif, gorgé d’années-bonheur, très réclamé, contribue à l’enivrement dans le bon sens du terme des groupes lors des repas-spectacles, que ce soit ceux du Casino de Santenay ou d’autres, pris en main par des C.C.A.S., etc. Intemporelle, la chanteuse l’est au regard de l’amplitude du champ exploratoire. « J’aurais peut-être aimé chanter dans les années 70/80, car en secret j’étais déjà attirée par la scène. Tellement de gens me disent : « Tu as raté ta vocation ». Mais les choses ont été ainsi. Je ne regrette rien, et…mieux vaut tard que jamais ! » Une gentille fée aura-t-elle une charmante attention en la propulsant hors de ses sentiers battus ? Plutôt un ponte d’ailleurs… »J’ai rencontré Michel Drucker, qui m’a demandé de lui écrire et faire tout passer au Studio Gabriel, car…il me trouve « intéressante »…Advienne que pourra !

 

Quelques clés

Lien : Facebook : claudettelachanteuseneel/claudetteneel

Site : claudette-givry.over-blog.com

                                                                                                Michel Poiriault

                                                                                                poiriault.michel@wanadoo.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

Météo locale

Recherche

Mode et beauté