Givry

Repas Républicain à Givry en présence de Christophe Sirugue, Secrétaire d'Etat à l'Industrie

Communiqué

Comme tous les deux ans, vendredi 28 octobre 2016, la section du parti socialiste de Givry la Vallée des Vaux, a organisé un repas républicain : il a rassemblé des adhérents et des sympathisants du canton.
L’ambiance était au rassemblement, à la réflexion et au dialogue. Les intervenants Laurence FLUTTAZ 2ème vice-présidente du conseil régional, Stéphane GUIGUET 1er Secrétaire Fédéral et 13ème vice-président du conseil régional, Philippe BAUMEL député de la 3ème circonscription et Christophe SIRUGUE Secrétaire d’Etat à l’industrie - étaient à des tables différentes et répartis dans la salle. Chaque participant à la soirée avait, à sa place, un papier et un crayon pour poser des questions. Les questions étaient posées à l’intervenant, qui a répondu dans la mesure de ses compétences. Ceci dans un esprit de dialogue et de respect.
Chacun leur tour, les intervenants ont répondu à toute la salle aux questions et l’intervenant intervenait sur le thème qu’il souhaitait.
Laurence FLUTTAZ a répondu particulièrement sur les questions de la culture et de l’évolution de la culture dans la région à l’exemple de ce qui se passe en Franche-Comté. Elle a évoqué les primaires et leur préparation et a parlé de la 6ème république.
Stéphane GUIGUET a répondu à une question sur l’agriculture et particulièrement sur ce qui se passe dans les abattoirs ; à partir de cette question, il nous a parlé des circuits courts pour alimenter les restaurants scolaires des lycées ; en tant que premier fédéral, il a évoqué la vie de la fédération et plus particulièrement l’organisation des primaires de la gauche et quelques-uns des 130 points de vote qui s’organisent actuellement dans le département.
Au fur et à mesure de la soirée, les questions remontaient des tables.
Philippe BAUMEL a répondu à six questions allant du problème de la représentativité, du vote des étrangers, des législatives, du pouvoir du président de la république, de l’organisation et de la mise en place d’une sixième république, à la motivation du peuple de gauche.
Christophe SIRUGUE a répondu publiquement à sept questions et a ordonné son intervention à partir d’elles. Il a évoqué la situation du chômage, de l’évolution du syndicalisme, de la formation afin de répondre aux besoins des PME, de la bataille industrielle et de sa politique, des primaires, de la démocratie et du vote obligatoire (position qu’il ne défend pas).
Deux autres questions ne rentraient pas dans la logique de son propos, il les a abordées rapidement : le véhicule électrique et la mondialisation des échanges.
A la fin du repas tous les intervenants sont revenus conclure ce temps d’échange positif, instructif et constructif. Oui, pour préparer l’avenir, choisissons d’agir !

Météo locale

Recherche

Mode et beauté