Givry

A Givry, rien ne va plus entre Juliette Méténier-Dupont et Sébastien Ragot, son 1er adjoint.

Sébastien Ragot a annoncé ce lundi soir sa démission en qualité de 1er adjoint mais reste.... conseiller municipal. Les explications d'info-chalon.com.

C'est un secret de polichinelle qui vient d'éclater publiquement au grand jour, par l'annonce de la démission du poste de 1er adjoint de Sébastien Ragot. Déjà à l'époque de la constitution de la liste, la question s'était posée de savoir qui allait porter la liste, avec finalement une décision en faveur de Juliette Méténier-Dupont. Depuis des mois, si ce n'est des années, la tension entre les deux Givrotins était palpable, au point de surgir ici ou là.

Ce lundi soir, c'est par ces quelques mots que Sébastien Ragot a souhaité communiquer, "en raison des désaccords profonds et persistants qui m’opposent à Mme le Maire sur la gestion des affaires de notre commune, je démissionne de mes fonctions de 1er Adjoint. Profondément attaché à notre village et à son service, je vais poursuivre mon engagement pour celui-ci au sein de notre Conseil Municipal. Je soutiendrai ainsi lors de la séance de lundi prochain le vœu de reprise de la concertation avant la poursuite des travaux d’aménagement du centre-bourg que nous avons déposé avec mes collègues Gerard Bouillot et Laurent Fray".

C'est dire que Givry n'a pas encore tiré un trait sur le syndrôme Cherpion-Chapelon, qui avait plongé la commune dans une instabilité politique sans précédents, au point de pousser in extremis, le chef-lieu de canton, dans les bras de la gauche, à l'époque pilotée par Daniel Villeret. Un syndrôme qui pourrait bien réveiller quelques vélléités. En attendant, d'ici à 2020, Juliette Méténier-Dupont et son conseil vont devoir composer avec une nouvelle complexité au sein du conseil. Le vote du budget communal se déroulera le 19 mars prochain avec sans nul doute une soirée qui s'annonce houleuse. 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche