Givry

MUSICAVES DE GIVRY 2018 : Il existe aussi de bons DJ. La preuve avec DJ CLICK, le samedi 30 juin, au Domaine Besson

Pour la soirée du samedi 30 juin, au Domaine Besson, Philippe Perrousset n’a pas pioché dans le reposant, la musique d’ambiance « Nature & Découverte » qu’on met pour « méditer en pleine conscience ». Rumble2Jungle, The John Langan Band… Il n’y aura vraisemblablement pas besoin d’amphétamines pour tenir jusqu’à une heure avancée de la nuit. Ajoutez aux concerts de ces deux groupes celui du sémillant DJ Click, le cocktail musical devient même explosif.

Cela devait être une journée bénie des dieux, à tout le moins une vraie belle journée, pas comme celle relatée par Mylène Farmer dans l’une de ses innombrables chansons où le glauque ne s’efface que pour laisser place au sordide. Autrement dit, pas une journée de mort… Mais, pour faire plaisir (et avoir la paix), vous avez commis l’erreur (fatale) d’écouter les conseils de votre tante Monique, qui vous recommandait les services d’un « mec d’enfer » pour animer musicalement la soirée de vos noces. Un certain « DJ Moumoute »…

Pour ce qui est de l’enfer, faut avouer qu’elle ne vous avait pas menti, la tante Monique : manifestement, le serial looser qui vous a pourri VOTRE soirée avec « la danse des canards », ses enchainements ratés, ses tentatives de karaoké et ses jeux à la con, il en revenait tout droit. Comment avait-il réussi à remonter et franchir le Styx ? Pourquoi c’est tombé sur vous ? Vous ne le savez toujours pas. En revanche, vous êtes sûr d’une chose : dès que vous entendez parler de « dijay » ou de « digi », vous avez de l’urticaire et des palpitations, quand vos narines ne se mettent pas directement à fumer. Et comme vous avez fait le serment de ne plus jamais vous faire couillonner, vous envoyez paître toute personne vous proposant de vous rendre dans une soirée animée par un DJ.

Si l’on peut comprendre votre réaction, qui s’explique par le traumatisme que vous avez subi, c’est dommage. Comme dans un sketch désormais culte, via lequel Les Inconnus tentaient de nous faire comprendre qu’il ne faut pas mettre tous les chasseurs dans le même sac lesté d’une pierre pour les noyer dans une rivière, il y a de bons et de mauvais DJ. De véritables virtuoses des platines et d’authentiques erreurs de la nature comme, par exemple, votre fameux « DJ Moumoute » ou, encore, David Guetta. Vous n’avez jusqu’à présent connu que le côté le plus obscur de la force.

Pour vous en convaincre et ainsi vous réconcilier avec ce qui, avec certains DJ, est devenu un art, celui de créer de la musique avec des sons préexistants en les agençant de telle sorte qu’ils produisent une œuvre originale, info-chalon.com ne saurait trop vous recommander de bloquer votre soirée du samedi 30 juin.

Pourquoi ? Pour au moins trois bonnes raisons. Parce que vous aurez l’occasion de découvrir un groupe pour lequel on signe des deux mains : Rumble2Jungle (Lire ICI). Parce que vous aurez également l’opportunité de voir The John Langan Band. Parce que, surtout, Philippe Perrousset (Lire ICI) a fait venir aux Musicaves de Givry un DJ dont le son est tout aussi susceptible de décoller les papiers peints sur trois kilomètres à la ronde que de prendre possession de votre corps pour l’agiter, de la même manière qu’un marionnettiste ferait se mouvoir des poupées de bois suspendues à des fils. DJ Click, qu’il s’appelle. Et tant que vous ne les aurez pas vu sur scène, lui et sa bande, accoucher en direct d’une musique électro piochant allègrement dans le patrimoine musical tzigane (Ecouter ICI) ou dans des viviers plus surprenants, vous ne saurez pas ce que c’est qu’un bon DJ.

On se voit donc le 30 juin prochain, au Domaine Besson de Givry ?

Samuel Bon

 

Pour consulter le programme des Musicaves de Givry 2018, cliquez ICI

 

Pour réserver vos places, cliquez ICI

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche