Givry

MUSICAVES DE GIVRY 2018 : Les Musicavistes ont gravi la pyramide des appellations de Givry lors de la « Promenade mâchon du verre à pied »

Durant ce grand week-end festif à Givry, les Musicavistes ont été propulsés dans des contrées lointaines, entre Orient et Europe du Sud, à travers les musiques venues chatouiller leurs oreilles jusqu’à s’emparer de leurs corps bougeant au rythme des vibrations des instruments en mouvement devant leurs yeux qui n’en perdaient pas une miette. Samedi 30 juin, un autre voyage, au cœur du terroir local, a entrainé près d’une centaine de personnes à travers les vignes pour un réveil des papilles avec une promenade mâchon sur des airs de Brassens.

Ayant bien suivies les instructions de Guillaume Le Bras, la centaine de personnes inscrites pour la « Promenade mâchon du verre à pied » a laissé les talons aiguilles au placard. Chaussures plates, shorts, mais aussi lunettes de soleil et chapeaux bien vissés sur la tête, toutes étaient prêtes pour cette 19ème balade-dégustation des Musicaves, qui cette année a mis le « cap au sud de l’appellation Givry pour aller trouver le soleil ». Et le soleil ne s’est effectivement pas caché. Les trois groupes formés au départ de l’église de Poncey se sont déplacés d’arbres en arbres pour apprécier, à l’instar des premiers crus servis lors de cette balade, l’ombre de ceux-ci ainsi qu’un peu d’eau fraîche.

 

Motivés par une dégustation de Givry Chardonnay 2016 servi par Guillemette Besson, les groupes ont suivi Ludovic Du Gardin, viticulteur, Anaïs Laborde, œnoguide, et Guillaume Le Bras, œnologue, pour une première escale au domaine Desvignes. De là, ils ont littéralement pu gravir, empruntant des chemins à travers vignes, la pyramide des appellations de Bourgogne : régionales, villages, premiers crus, grands crus, jusqu’aux pelouses calcaires où ne poussent plus que quelques herbes et buissons intéressant uniquement les chèvres locales.

 

La nature et la géologie des sols, les différents cépages, le rythme de la vigne, ses maladies et parasites, les traitements, les productions, les superficies, la naissance des Appellations d’Origine Contrôlée, les monopoles, les clos – développés par les Cisterciens –, les murgers, etc., tout ce qu’il y a en amont d’une bouteille de vin prête à être ouverte a été expliqué aux visiteurs, dont certains venaient des quatre coins de la France et même d’au-delà.

 

A l’issue des quelques trois kilomètres parcourus, le mâchon a réuni tout le monde au domaine Danjean-Berthoux à Jambles pour une dégustation de produits locaux (Boulangerie Vion à Givry, Ferme de Malo à Etrigny, La Chèvre de Russilly), qui semblent avoir été appréciés de tous au vu des assiettes toutes rendues vides, accompagnés bien sûr de Givry 1er cru et des chansons de Brassens, interprétées par un groupe lui aussi très local, Les Soutiens Georges.

 

M.B.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche