Givry

Immortalité, état d'âme, fil d'Ariane, Claudette vivra intensément pour le meilleur de Johnny le 6 octobre à Givry

La chanteuse Claudette ne pouvait pas rester insensible et les bras ballants face à l’ensemble de l’œuvre de Johnny Hallyday, aussi a-t-elle pris le taureau par les cornes pour qu’un hommage à la hauteur de son éléphantesque charisme franchisse le mur du son. Devant ce qui émane des chansons cultes, une constante : l’émotion pure et dure à même d’entraîner dans son sillage aficionados et béotiens, de faire chavirer les cœurs, voire de les baigner, nec plus ultra, dans un océan de félicité artistique, le samedi 6 octobre prochain à 20h30 en la salle des fêtes de Givry, lors de la première. Alors, chiche ?

La fête dans toute l’acception du terme

Fans de la première ou de la dernière heure de l’Idole des jeunes, Claudette saura vous rendre au centuple ce que vous serez venir quérir : la restitution d’un bouillonnement intérieur, seul capable de servir la grand-messe avec la niaque qui s’impose en pareilles circonstances. Depuis environ un trimestre la pro-Johnny travaille d’arrache-pied (jusqu’à 1-2 heures du mat’ !) afin que le concert ne souffre d’aucune approximation. Vingt-huit chansons ont été retenues par ses soins, elle qui évoluera le moment venu de conserve avec l’association givrotine Musique et Spectacle, garante de la circulation de l’ivresse des sens dans les veines de tout un chacun, aux petits oignons en ce qui concerne entre autres le son et les lumières.

Le show, dénommé « Tous autour de Johnny »sera certes musical sur scène, mais également visuel, car l’on verra les différentes étapes de la vie du  chanteur adulé par ordre chronologique via une abondance images significatives. La vénération exercée sur Claudette, qui est entrée en osmose avec le rocker en chef, écorché vif,  à trois reprises (deux fois à Paris, une fois à Lyon), et dont la chanson préférée est « Vivre pour le meilleur », n’est pas une vue de l’esprit. La preuve. « J’ai été emballée par cet homme, qui a été blessé. Cette soif d’amour, il la traîne à cause de l’abandon de ses parents, et il a su se créer des chemins. Il a tout le temps cherché le bonheur et était fort. Il a composé une centaine de chansons, et s’est entouré des meilleurs auteurs, les gens ont senti ce qu’il fallait dire. Ce spectacle, c’est pour, et avec Johnny, ainsi que pour tous ceux qui l’aiment. » En d’autres termes, que ce soit bougrement interactif, que le public danse, façon d’entrer davantage en communion avec ce qui prend aux tripes. La teneur de la soirée sera sans équivoque : »Je veux faire vivre son message de ne jamais abandonner », affirme celle qui deviendra le canal des sentiments chaleureux. A l’intention des personnes dubitatives quant à sa capacité à se mettre dans la peau d’une icône à la voix surpuissante et captivante, Claudette a cette répartie claire et nette : »Je vais étonner, car j’ai un grain de voix, un groove, que je me découvre. » Dont acte.

 

Le rock et principalement le blues en tant que véhicules de la transcendance

La première partie, d’une durée de trente minutes, fera la part belle aux vedettes qui ont fait des duos avec Johnny. Il y aura « La Maritza » avec Sylvie Vartan, « S’il suffisait d’aimer » avec Céline Dion, « Si, maman si » avec France Gall, « Alors regarde » avec Patrick Bruel, « La beauté du doute » avec Florent Pagny…Un prélude à l’attaque charnelle relative à la seconde partie, se concrétisant, une heure trente durant, par «Souvenirs, souvenirs », « Le pénitencier », « J’ai oublié de vivre », « L’envie », « Quelque chose de Tennessee », « Diego, libre dans sa tête », « Toute la musique que j’aime », «Marie », etc. Un échantillonnage suffisamment parlant au regard d’un interprète aux 57 ans de carrière, 30 millions de spectateurs, 110 millions de disques, 1000 titres, 3000 concerts en France, 184 tournées, 40 disques d’or, 10 Victoires de la musique…

 

Des vœux pieux, ou pas ?

Histoire de magnifier davantage le décor et de conférer un lustre supplémentaire, Alain Longet et ses guitares en acier en jetteront plus que de raison. Par ailleurs, le concessionnaire Harley-Davidson sis à Sevrey présentera des modèles à la rutilance certaine. Si d’aventure  elle se laissait aller à la rêverie, Claudette opterait sans hésitation pour un parrain digne de foi qui sacraliserait en quelque sorte cette soirée ô combien singulière. A l’image de Michel Drucker, rencontré, et qui selon ses dires, aurait trouvé son profil intéressant. Et pourquoi pas, question d’ambiance électrisante « puisqu’ils ont le cœur grand », dixit la pasionaria, ne pas envisager la venue de motards ad hoc, juchés sur leur moyen de locomotion favori et générateurs de pulsations accélérées ? Avis aux amateurs…

 

Quelques infos pratiques

Billets (10,00 euros l’unité) disponibles aux Offices de tourisme de Chalon-sur-Saône et Givry. Renseignements aux 06.07.41.70.90, 06.62.15.39.10

                                                                                  Michel Poiriault

                                                                                 poiriault.michel@wanadoo.fr 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche