Givry

A Givry, le Café du Centre met la clé sous la porte et dégomme...

Ce soir, le Café du centre, situé au centre-bourg du village, fermera définitivement ses portes. Patricia Cottin, sa gérante depuis février 2013, est en situation de redressement judiciaire depuis février 2017 et n'est aujourd'hui plus en mesure d'honorer ses factures.

Patricia Cottin, très affectée malgré le soutien de ses amis commerçants, impute cette situation aux travaux, qui ont débuté en avril 2017 dans le centre-bourg de Givry et qui lui auraient fait perdre plus des 2/3 de ses recettes. «Avant, j'avais déjà vendu un kilo de café à 8 heures. Aujourd'hui, il me faut une semaine pour le vendre !».

Elle pense que ses clients, qui n'ont pu se rendre dans son établissement pendant que l'accès était difficile, « voire impossible » ont pris d'autres habitudes, qu'ils ont conservées une fois les travaux terminés. Elle estime aussi que la période choisie, n'était pas judicieuse, car « l'été est la saison qui nous sauve ! ». « Par exemple, vous iriez boire un verre sur une terrasse, en plein milieu de la poussière dégagée par les engins, ou avec tellement de bruit que vous ne pouvez parler avec votre voisin ? »

Elle estime avoir pourtant tout fait pour se sortir de cette situation difficile: «mes journées commençaient à 6 heures, pour se terminer au plus tôt à 19h30. Nous n'avons pris qu'une semaine de vacances en deux ans et je ne me verse plus de salaire depuis un an. Nous avons créé l’événement, comme nous l'avait demandé la Mairie.  ». Mais elle n'en démord pas « Trop de travaux ont tué les travaux ! »

Aurélien Bry, gérant de la pâtisserie, située à côté du bar et Président de l'Union des Commerçants et artisans de Givry (UCAG) est plus nuancé. « C'est trop facile de tout mettre sur le dos des travaux! Ce qui est sûr, c'est qu'ils ont occasionné une baisse de chiffre d'affaires chez tous les commerçants impactés. Et cela a eu des effets désastreux chez ceux d'entre nous, qui étaient déjà fragiles financièrement ».

Ceci étant, les commerçants auraient apprécié un accompagnement plus appuyé de la municipalité, même si les choses se sont améliorées pendant la deuxième phase. « Nous aurions apprécié un coup de téléphone pour nous avertir en amont des arrêtés, qui ont été signés. La visite d'élus pendant les travaux, juste une visite de 2 minutes par mois, nous aurait donné l'impression d'être soutenus.»

Aurélien Bry estime aussi que l'impossibilité de se garer autour de la Halle ronde décourage les clients, « à qui on ne peut pas vouloir de ne pas venir tout le temps dans nos commerces. C'est aussi un phénomène de société ... ».

La réaction de Juliette Méténier-Dupont, maire de Givry

Tout d'abord, elle regrette vraiment que ce commerce n'ait pas pu relever la tête, malgré «l'énergie que Patricia a mise dans cette affaire depuis 5 ans ». Elle pense qu'une des causes de ses difficultés réside dans le fait que le Café du Centre ne pouvait plus offrir de restauration à ses clients, car il n'avait plus les autorisations requises à cause du mauvais état du local. «En effet, les autres établissements de Givry, qui font de la restauration, s'en sortent plutôt bien ».

Madame le Maire nous a aussi dit avoir proposé aux commerces, impactés par la fermeture de la rue de l’Hôtel de Ville, de se positionner devant l'arche le temps des travaux, pour leur éviter une perte de clients, pendant la période. « Mais cette proposition n'a pas été retenue »

Elle regrette bien sûr de voir un commerce fermer à Givry et nous a assurés qu'elle avait été et est toujours à l'écoute des commerçants. « D'ailleurs, les commerçants du bas du village ont pris l'habitude de venir me voir tous les 6 mois ». Elle nous a aussi informés que le Grand Chalon s'était saisi de ce problème, et allait réfléchir aux mesures à mettre en œuvre pour aider les commerces de proximité de l'agglomération.

Enfin, Juliette Métenier-Dupont nous a assuré que « Givry était toujours aussi attrayant », et « qu'elle recevait de nombreuses demandes d'entreprises, qui souhaitaient s'y installer ». Et de conclure, « Givry est un bourg de centralité important. Et les gens répondront toujours présents, s'ils ont en face d'eux un service de qualité »

Hervé Delaney

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche