Givry

A Givry, Sébastien Ragot et Givry Alternative pointent le tour de passe-passe budgétaire

Et annonce son deuxième atelier le jeudi 7 mars à 20h à la salle de l'ancienne gare.

Communiqué de Givry Alternative

 

"Lors du Débat d’Orientation Budgétaire du 24 janvier dernier, Madame le Maire a fait état d’un encours d’endettement pour 2018 de 3 215 990 Euros, ce qui correspond à une dette de 837 Euros par habitant, pour un budget communal total prévu de 6 611 344 Euros. Trois semaines plus tard, lors de l’examen des comptes de la même année 2018, elle a fait état d’un encours d’endettement inférieur à 2 600 000 Euros, correspondant à 660 Euros par habitant. Par quel tour de passe-passe de tels écarts peuvent-ils apparaître en si peu de temps ? Il est vrai que des réalisations ont été retardées, elles devront néanmoins être financées. Dans ces conditions, nous avons demandé le montant prévisible de l’encours d’endettement pour l’année 2019 pour laquelle le budget communal total prévu est de 7 765 102 Euros. Madame le Maire a refusé de répondre à cette question en indiquant qu’elle n’était que « comptable » et que la réponse ne pourrait pas être juste.

Lors des débats portant sur le budget de l’année précédente, elle avait pourtant bien donné cet élément essentiel. Pourquoi une telle opacité cette année ? Imprévision ou dissimulation ? Quel sera l’endettement réellement supporté par la commune à la fin 2019 ? Il risque de s’alourdir très largement. Dans le contexte des finances publiques que nous connaissons et de la baisse des dotations, il est pourtant plus que jamais nécessaire d’être vigilant pour préserver la capacité de la commune à réaliser des investissements structurants à l’avenir et pouvoir maîtriser durablement la fiscalité. Comme le disait Saint-Exupéry « Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants ».

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche