Givry

Point d'étape sur les travaux du Centre Bourg de Givry « Nous sommes dans les délais ! »

C'est en effet ce que nous a dit Juliette Méténier-Dupont, Maire de Givry, qu'Info-Chalon.com a rencontrée vendredi.

Ce chantier d'aménagement du centre bourg est dans sa deuxième phase, et concerne l'enrobé de la rue de l’Hôtel de ville ainsi que la réfection de la place de l’Église et de la place d'Armes.

La réfection de l'enrobé de la rue de l’Hôtel de ville a démarré le 22 avril et se terminera le 23 mai, « dates qui ont été arrêtées après concertation des commerçants concernés, afin de minimiser les nuisances ». Comme pour la rue de la République, les seuils des magasins seront aménagés, pour permettre leur accès aux personnes à mobilité réduite.

Les travaux qui concernent la place et l'arrière de l’Église sont à ce jour quasiment terminés, puisqu'il ne reste qu'à tracer le marquage des places de parking.

Quant à la place d'Armes et la rue de Chalon, la totalité des revêtements qualitatifs est réalisée. Il restera à faire les enrobés et à transférer le poste moyenne tension. D'après Juliette Métenier-Dupont, « Sauf imprévu de dernière minute, les travaux devraient être terminés au plus tard fin mai. Le marché devrait donc retrouver son emplacement habituel début juin. En attendant, les givrotins qui vont sur le marché pourront utiliser les parkings situés sur la Place d'Armes. »

26 prunus x yedensis, arbres à fleurs blanches et jaunes ont été plantés de chaque côté de la rue de Chalon et les réseaux électriques et téléphoniques ont tous été enfouis.

A propos des arbres, l'élue givrotine tient à rappeler que sur la totalité du projet, il y aura « 2 arbres plantés, pour un arraché », avec des nouveaux arbres, qui sont tous âgés d'une douzaine d'année.

Enfin, la troisième phase, dite optionnelle, qui a été votée récemment en Conseil municipal, vient de démarrer. Elle concerne le début de la rue de Dracy jusqu'au croisement du Cimetière et devrait être terminée à la fin du mois de juin.

Pour répondre à certaines questions qui lui ont été posées, l'édile givrotin nous a précisé que les « ganivelles (clôtures faites de piquets de bois) qui ont été posées un peu partout, n'ont pas vocation à rester. Elles servent juste à protéger les jeunes plantations et seront enlevées, une fois que ces dernières auront suffisamment poussé, pour être visibles ».

--
Hervé Delaney

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche