Grand Chalon

Le mercredi 3 août, l’église d’Allerey-sur-Saône reçoit le trompettiste Jean-Claude Borelly

Après les Chœurs de l’Armée Rouge, des formations de Gospel et bien d'autres musiciens, l’église d’Allerey-sur-Saône accueillera le mercredi 3 août, le trompettiste Jean-Claude Borelly, le temps d’un concert,

« Tout est une histoire de rencontres ». C’est ce qu’avait déclaré Jacques Sanchez, un programmateur TV, au micro d’une journaliste de France bleu, dans une émission sur laquelle j’étais tombé par hasard et que j’avais finalement écoutée, faute de pouvoir capter autre chose que ce que mon prof de sémiologie en fac appelait avec malice «  la radio des petits vieux ».

« Mais pourquoi il nous raconte ainsi sa life, le S.P.A.B. ? », vous demandez-vous, non sans raisons. On se détend, je vais tout vous dire, ou presque. C’est tout simplement parce que, devant annoncer un concert qui aura lieu le mercredi 3 août dans l’église d’Allerey-sur-Saône, je me suis quand même renseigné sur le musicien ainsi mis à l’honneur, histoire de ne pas vous recommander inutilement d’aller le voir si d’aventure il valait mieux pour vous que vous restiez chez vous à lire un bouquin.

J’ai donc fait quelques recherches sur Jean-Claude Borelly, un trompettiste que, peut-être, les « moins de vingt ans ne peuvent pas connaître » mais qui, eu égard à sa biographie, gagnerait à être connu des plus jeunes. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord quand on est plus porté sur Candy crush ou Pokémon Go, Jean-Claude Borelly n’est ni un obscur musicien, ni un de ces artistes de seconde zone qui, l’été venu, hantent les campagnes ou les guinguettes, pour accumuler de quoi faire chauffer la marmite une fois la brise automnale venue.

Auteur d’une discographie plutôt substantielle qui a connu le succès à l’international, chef d’orchestre (notamment sur France 3), animateur (musical) de La Grosse émission sur la chaîne Comédie, partenaire de Michael Youn dans le film La Beuze, Jean-Claude Borelly n’a pas chômé. Et si, comme le chantait Serge Reggiani dans L’Italien, il n’a pas « fait tous les métiers », il a assurément bien vécu et ne compte pas raccrocher sa trompette de sitôt. En effet, depuis juin 2007, revenu en France après avoir longtemps résidé à l’étranger, il effectue une grande tournée des églises et des cathédrales*, d’où son passage par la case Allerey-sur-Saône.

Une vie bien remplie, donc. Mais qui n’aurait peut-être jamais été telle si, après le choc que fut pour lui la découverte de la musique de Louis Armstrong, il n’avait rencontré un trompettiste de l’opéra de Paris. Un homme qui l’a initié à cet instrument et qui, tel le jardinier évoqué par Antoine de Saint-Exupéry dans les dernières pages de Terre des hommes, l’a accompagné, et ainsi permis qu’un bouton de rosier devienne rose. Au final, une assez jolie illustration de l’idée évoquée plus hau,t et selon laquelle, tout, dans la vie, tient peut-être bien à « une histoire de rencontres ». Et peut-être, aussi, la démonstration qu'on ne perd jamais à rencontrer l'autre, à s'intéresser à ce qu'il fait, a à vous dire ou vous faire partager.

S.P.A.B.

* Voir la page suivante :

http://borelly.com/

Infos pratiques :

Lieu : église d’Allerey-sur-Saône

Date : Mercredi 3 août 2016

Horaire : 20 h 30

Prix du billet : 25 euros

 

Points de vente des billets :

Office de tourisme de Verdun-sur-le-Doubs (03.85.91.87.52)

Mairie d’Allerey-sur-Saône (03.85.91.50.47

Marie-Claire MICONNET (06.51.04.85.78 ou 06.13.09.04.18)

Sur place, avant le concert (si places encore disponibles)

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche