Givry

Porte ouverte du Syndicat Apicole Départemental de Saône-et-Loire à Givry

En ce samedi 17 septembre, le Syndicat Apicole Départemental de Saône-et-Loire – SADSEL – organisait une journée porte ouverte.

Une fois par an, en septembre, le SADSEL organise une journée porte ouverte afin de présenter au public les objectifs et les activités du syndicat. A cette occasion également, du matériel d’occasion est vendu par des apiculteurs. Ainsi que le miel des ruches de Givry.

 

 

Le SADSEL a pour but la défense et la promotion de l’apiculture et de son environnement. Il compte 613 adhérents, « de celui qui a une seule ruche à celui qui en a 1500 », précise le président, Jean-Pierre Chirat. Le syndicat participe à la défense de la filière apicole et intervient auprès des pouvoirs publics quand des décisions vont à l’encontre de cette filière.

 

 

Le SADSEL a mis en place un rucher école, qui dispense une formation à ses adhérents débutants ainsi qu’à toute personne intéressée par l’apiculture. Cette formation comprend des séances de théorie (Qu’est-ce qu’une ruche ? Comment reconnaître la femelle et le mâle chez les abeilles ? Comment utiliser le matériel d’apiculture ? Etc.), puis une application pratique avec des travaux apicoles réalisés sur les ruches du syndicat, à Givry.

 

 

Le syndicat a organisé un groupement d’achats. Ce qui permet aux adhérents de s’équiper aux meilleurs prix pour tout ce qui sera nécessaire à l’entretien de leur(s) ruche(s) : vêtements, gants, enfumoirs, cadre en bois, pots, sirop pour le nourrissement des polinisatrices, etc. Il loue également des extracteurs de miel.

 

 

Les abeilles sortent de la ruche quand il fait au moins 15°C, ce qui correspond à une période allant de mars à octobre environ. Une ruche consomme de 60 à 80% de son miel. Ainsi, l’apiculteur ne prend que le surplus. Se nourrissant du nectar des fleurs, les abeilles sont dépendantes de la météo : parfois les fleurs manquent, ou en période de sécheresse, ne produisent pas de nectar. Elles se nourriront alors du sirop que l’apiculteur mettra à leur disposition.

 

Les membres du Syndicat Apicole Départemental de Saône-et-Loire à Givry sont toujours prêts à faire découvrir leur passion de l’apiculture.

 

M.B.

 

Le miel cristallise plus ou moins vite en fonction des molécules : un miel de colza cristallise en 3 mois alors qu’un miel d’acacia mettre plusieurs années à cristalliser. Pour rendre liquide un miel qui a cristallisé, on peut le passer au bain marie, mais il ne faut jamais dépasser les 40°C sinon le miel perdra toutes ses vertus et ses vitamines.

 

Une abeille gourmande

 

SADSEL

Zone artisanale des pièces bourgeoises – Route de Chalon (RD69) à Givry

http://apiculture71.free.fr/

Météo locale

Recherche

Mode et beauté