Grand Chalon

Espace des Arts, Chalon-sur-Saône - La Bonne nouvelle

« Sans manichéisme, mais avec une drôlerie inattendue à cet endroit, Lambert et Bégaudeau ont tendu un piège de théâtre à un système qui n’est pas toujours tendre avec les artistes. »

François Bégaudeau et Benoît Lambert se penchent sur le berceau des trop bien nés. Ceux auxquels rien ne manque, ni argent, ni diplôme, ni pouvoir, ceux-là auxquels on a souhaité confier les rênes d’une rationalité économique et d’une réussite sociale qui – beaucoup ont fini par le croire – leur reviendraient de droit. Plutôt que de se livrer à une critique frontale, ces deux artistes ont choisi d’énoncer la désillusion à venir par la bouche même des gagnants de la roue de la fortune sociale. Trois hommes, trois femmes, quarante ans, tombés de la chaise dorée de leur « position dominante » arpentant les routes de France pour chanter le grand bouleversement. Avec les moyens qui furent ceux de leur grandeur, maniant avec brio PowerPoint et rhétorique, chantant, dansant, karaokant, ils racontent leur désamour d’un système auquel ils avaient dédié, avec passion, les plus belles années de leur vie. Sans manichéisme, mais avec une drôlerie inattendue à cet endroit, Lambert et Bégaudeau ont tendu un piège de théâtre à un système qui n’est pas toujours tendre avec les artistes.

MARDI 29 NOVEMBRE À 20H - MERCREDI 30 NOVEMBRE À 20H - THÉÂTRE PORT NORD

Renseignements/Réservation : Tél : 03 85 42 52 12

Texte et photo : Communication EDA, Scène nationale - Chalon-sur-Saône

Météo locale

Recherche

Mode et beauté