Grand Chalon

Marie-Guite Dufay, Présidente de la région Bourgogne-Franche Comté tient à rassurer le Grand Chalon

Mise en cause par Sébastien Martin dans son soutien à la métropole de Dijon notamment, la Présidente de la région Bourgogne-Franche Comté a souhaité apporter quelques éclaircissements à destination des lecteurs d'info-chalon.com

"J'ai un profond respect pour Sébastien Martin, un travailleur et une vraie maîtrise des dossiers" a lancé au téléphone Marie-Guite Dufay, qui s'est dite "surprise et étonnée" des propos tenus par le président du Grand Chalon sur le dossier des subventions accordés à tel ou tel territoire. "La région a une vraie volonté d'accompagner le Grand Chalon sur ses dossiers et je maintiens mes engagements. Chalon et son agglomération ne sont pas abandonnés, je m'inscris en faux sur certains propos" a rajouté la présidente régionale, avant de souligner qu'un entretien était d'ores et déjà prévu après la plénière régionale de cette semaine. 

Justement sur le sujet de la Cité du Numérique sur le site de la sucrerie, Marie Guite Dufay a rappelé ses engagements et a même annoncé "que la région sera là pour compenser l'absence de l'Europe sur le dossier, on compensera ce que l'Europe aurait du apporter". Une annonce claire et ferme, sans qu'on connaisse pour le moment la hauteur du soutien financier, "je n'ai pas encore tous les éléments en main mais on sera au rendez-vous". 

Au passage, Marie-Guite Dufay a rappelé le million d'euros engagé à l'Espace des Arts mais également l'enveloppe de 200 000 euros supplémentaire accordés à la structure culturelle chalonnaise. Sur le dossier du Conservatoire du Grand Chalon, elle a rappelé ses intentions "de baisser les dotations du conservatoire de Dijon pour rééquilibrer avec Chalon sur Saône" avant d'évoquer les soutiens financiers au Pays du Chalonnais. 

Enfin, Marie Guite Dufay a dit "regretter les comparaisons insensées" en terme de chiffrage entre la métropole de Dijon et le Grand Chalon. "C'est faux que de comparer à raison de 10 fois moins par habitants, il ne faut pas oublier que la métropole de Dijon accueille un certain nombre de structures à vocation régionale à l'image de l'université, dont l'impact est mesurable pour le territoire du Grand Chalon" avant de souligner "je m'entends très bien avec Sébastien Martin, et je soutiens totalement sa vision du développement économique et son ambition sur le territoire du Grand Chalon". 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche