Dracy le Fort

Thierry Lhermitte, éthologue au Manège de la Tuilerie

Crée une relation « humaine » entre l’homme et le cheval, une forme de communication que le cavalier et artiste Thierry Lhermitte a brillamment transmis au centre équestre de Dracy-le-Fort.

La plus belle conquête de l’homme est, dit-on, le cheval. A voir la manière dont Thierry Lhermitte a fait comprendre aux cavaliers propriétaires de chevaux, pourrait laisser penser le contraire.

« On le sait le cheval a une capacité de compréhension importante » laisse entendre l’enseignant en éthologie venu spécialement donner un cours durant tout le week-end, à la demande de Hervé de la Selle, fondateur du Manège de la Tuilerie à Dracy le Fort, il y a 20 ans et de Jérôme Capuran, directeur du centre équestre.
Une ouverture supplémentaire au sein du manège de la Tuilerie après l’équicoaching, l’équithérapie au sein des activités proposées par ce centre équestre aux portes de Chalon-sur-Saône.

Durant deux jours des cavaliers, avec leurs propres chevaux, ont écouté avec attention cette formation à l’éthologie dispensée par Thierry Lhermitte : «  C’est une méthode pour comprendre le cheval dans sa nature. Une approche comportementale que le cheval assimile parfaitement dans la limite de ses possibilités naturelles, mais dont il se rappelle parfaitement bien car il a de la mémoire. »
Thierry Lhermitte a découvert l’éthologie il y aune quinzaine d’années et décide de vouloir l’enseigner. Diplôme 1er degré (BPE1) de la Fédération Française d’Equitation en poche, après une formation au monitorat et passer des examens, il peut désormais enseigner à pied pour l’instant, le BPE2 lui permettra dans quelques temps d’enseigner à cheval, lui qui est avant tout un cavalier reconnu.

Gestes et paroles sont les deux mots qui guident cette relation humaine : «  Rendre encore plus d’affection entre le cavalier et le cheval de façon simple, sans être dans la fermeté, tout en l’étant. Pas facile de lier les deux. Et les chevaux le comprennent bien, ils ne sont pas idiots, ils sont très attentifs aux gestes, aux bruits, à ce que l’on peut leur dire, à condition que cela ne les dérange pas. C’est un « langage » commun que l’on crée entre le cavalier et le cheval. »
Effectivement il suffit de voir comment un geste bien appliqué fait réagir le cheval tout en lui laissant sa « liberté de penser » et être vigilant face à cet animal qui peut peser quelques quintaux.

« Les chevaux ont le profond sentiment d’être différents de nous » poursuit Thierry Lhermitte « j’aime donné cet exemple : comment pouvons-nous réagir si nous étions menés par des écrevisses géantes, avec de grosse pinces et parlant le finlandais ? C’est ce que perçoit le cheval. D’ou la nécessité de se comprendre, d’apprendre à se connaitre et surtout de créer une confiance. C’est pas toujours facile. »

Visuellement l’éthologie parait peu spectaculaire. Il suffit de regarder le geste, entendre le cavalier communiquer avec son cheval, on se rend compte que l’intelligence revêt un certain sens, profitable pour le cheval dans son bien-être et son confort, surtout si ce même couple, cavalier-cheval, travaille en cours ou en concours. On ne peut avoir que de l’attachement.
De plus avoir la chance de recevoir une formation par Thierry Lhermitte, vrai passionné et surtout empli de simplicité, on comprend mieux la démarche. Ce premier stage devrait en appeler d’autres, par Thierry Lhermitte, peut-être en septembre 2018.

En attendant le Manège de la Tuilerie de Dracy-le-Fort continue ses activités à travers ses prestations allant de la petite enfance avec le baby poney, aux stages ouverts à tous pendant les vacances, des cours à cheval et à poney du cavalier débutant au cavalier confirmé, sans oublier les compétitions.

JC Reynaud

Visitez le site du Manège : www.manegetuilerie.com

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche