Grand Chalon

Rallye « 4L trophy » : Thomas Ginda et Beranger Petit-Brun se sont montrés à la hauteur de l’événement

Terminant en milieu de classement à la fin du Raid, ils ont représenté de belle manière la commune de Fragnes - La Loyère. Découvrez leur interview !

Après « Un show à l’américaine » et un départ médiatisé, les deux jeunes frâlois, Thomas Ginda et Beranger Petit-Brun, tous deux 20 ans, peuvent être fiers du travail accompli à l’occasion du Raid « 4L Trophy » auquel ils ont participé en compagnie de 1088 autres équipages. En effet, non seulement ils ont terminé ce « Raid » avec leur véhicule mais ils ont démontré qu’ils étaient à la hauteur de l’événement lors de pannes et des courses d’orientation. Ils ont représenté de bien belle manière  la commune de  Fragnes - La Loyère !

Après avoir traversé 3 pays, la France, l’Espagne et le Maroc ce jeune équipage voulait faire partager leur expérience et leur ressenti à tous ceux qui ont rendu la participation à cette course possible. Aussi en partenariat avec la Mairie de Fragnes-la-Loyère représenté par le Maire, Alain Gaudray, assisté de ses adjoints, une soirée film rétrospective avait lieu à la salle du bicentenaire de Fragnes-La Loyère, mercredi à 18 heures 30, où les deux jeunes aventuriers avaient convié parents, amis, sympathisants et les nombreux sponsors.

Après un visionnage du film d’une vingtaine de minutes et des questions réponses avec le public présent composé d’une soixantaine de personnes, info-chalon a posé quelques questions à Thomas Ginda et Beranger Petit-Brun:

Combien de temps a réellement duré ce raid ? 

T.G et B.P-B : « 2 grosses semaines ! ».

Quels sont vos meilleurs souvenirs ?

T.G et B.P-B : « Sans hésiter, c’est l’entraide entre tous les participants ! De faire partie de tous ces équipages, c’est comme faire partie d’une grande famille avec laquelle on part en vacances. En fait, il y avait 2200 personnes que l’on connaissait tous sans vraiment se connaître, c’est extraordinaire ! Un souvenir très fort aussi, c’est d’avoir traversé 3 pays qui sont vraiment très beaux : la France, l’Espagne et le Maroc ! ».

Avez-vous fait des rencontres intéressantes ?

T.G et B.P-B : « Oui, nous avons fait connaissance avec deux autres équipages qui étaient de notre région et nous avons fait route ensemble. Il y avait 1 équipage de Buxy et un de Dijon et il y avait une grosse complicité entre nous. D’ailleurs, c’est avec eux que nous avons partagé des moments uniques ! ».

Pas eu de soucis lors des bivouacs ?

T.G et B.P-B : « Si le premier bivouac a été vraiment terrible car nous étions à 2200 mètres d’altitude, il faisait -5° dans la tente, c’était l’horreur ! D’ailleurs honnêtement, on n’a jamais eu aussi froid de notre vie et tous les autres équipages ne dormaient pas non plus ! Ensuite tous les autres, c’était génial avec des grosses ambiances ! ».

Et la voiture, elle a tenu le coup ?

T.G et B.P-B : « Alors oui la voiture a tenu le coup pour traverser la France, aller en Espagne et au Maroc, faire le Raid, par contre sur le chemin du retour en Espagne elle nous a lâché avec une panne de fourchette de boite synchro et du coup nous avons du la faire rapatrier. Par contre, pendant le Rallye avec cette voiture, la plus grosse panne que nous avons connu, c’est surtout de la surchauffe et l’organisation d’assistance technique du rallye  nous a conseillé d’enlever notre calorstat et du coup nous n’avons eu plus aucun souci !

Y-a-t’il eu un classement sur ce rallye ?

T.G et B.P-B : « Oui, d’ailleurs nous avons fini  à la 520ème place sur 1088 équipages. Nous, nous n’avons pas joué le classement, on préférait faire la course avec nos collègues de Dijon et de Buxy et franchir la ligne d’arrivée, donc finir ce rallye ».

Je vous sens de la nostalgie, êtes vous prêts à repartir sur ce rallye ?

T.G et B.P-B : « Bien, c’est vrai que cela reste pour nous nous une aventure qui reste super positive. Nous, nous sommes prêts à le refaire et nous conseillons vraiment à tous les jeunes d’y participer ! ».

Alors justement, si vous aviez des conseils à donner à des futurs participants, quels seraient-ils ?   

T.G et B.P-B : « D’abord c’est un projet qui se monte sur 2 ans. Ensuite il ne faut pas partir avec n’importe qui mais surtout déjà bien s’entendre et se connaitre avec son partenaire car la fatigue amène certaine fois quelques petites disputes. Il faut être motivé, s’y connaitre en mécanique (conseillé) même si on a vu des équipages qui n’y connaissaient rien et qui s’en sont sortis grâce à la grosse solidarité des autres équipages. Il en va de même pour le budget, même si le provisionnel conseille 7 000 euros au final on est plus prêt des 10 000 euros ! ».

Mais il n’y a pas du tout un esprit de compétition sur ce rallye ?

T.G et B.P-B : « Alors nous, notre but, c’était de faire le mieux possible pour arriver au bout ! Par contre, il y en a d’autres qui font tout pour avoir le meilleur classement final mais nous le rappelons le but sur ce rallye, ce n’est pas la vitesse ! Les seuls qui jouent cette compétition à fond, ce sont des équipages qui ont déjà fait ce rallye auparavant ! ».

Pour terminer comment définiriez-vous ce rallye en 3 mots ?

T.G: « Extraordinaire, unique et waouh ! ».  B.P-B : « Emotions, découverte et aventures ! ».

Le pot de l’amitié clôturait cette soirée.

Le photoreportage info-chalon.com

J.P.B

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche