Journée Internationale des droits des femmes

Femmes à l'Honneur [Portrait 4] - Martine Dubois

Après 36 ans passés aux côtés du même médecin en tant que secrétaire-assistante, Martine Dubois, redémarre une nouvelle page de sa carrière avec une jeune médecin. Formée récemment à l'hôpital Cochin à Paris, elle oeuvre bénévolement auprès de l'association « d’éducation thérapeutique » au centre hospitalier William Morey, à Chalon-sur-Saône.

Née en 1961 à Lyon, c’est sur la place Bellecour qu'elle fait ses premiers pas. Pour des raisons professionnelles ses parents s’installent dans la région, tout d’abord à Sennecey-le-Grand, ensuite à Chalon… Sociable, Martine Dubois l'a toujours été et ce, depuis son enfance. Elle s'adapte donc très vite à ces changements. Elle rencontre un chalonnais, l’épouse et devient mère de 2 enfants. Elle est aujourd'hui une grand-mère comblée de bonheur… Entrée dans la vie active en 1979, elle acquiert une grande expérience et compétence dans son domaine, renforcées par une formation en alternance durant l’année 2012/2013, à Paris. Son employeur, avec qui elle passe plus de trois décennies, fait valoir ses droits à la retraite en mars 2015 et c'est avec une jeune doctoresse qu'elle écrit, pour quelques années encore, les nouvelles pages de son parcours professionnel.

Que représente pour vous la journée internationale des droits des femmes ?  

Pour être honnête, je ne  me sentais pas vraiment concernée par « La journée de la femme » ! En réfléchissant sur cette proposition de participer à cette série de portraits et suite aux divers échanges que nous avons eus, notamment au sujet des questions posées - pas si faciles qu'elles n’y paraissent - mon regard est forcément  différent aujourd’hui… Cette journée est l'occasion d'adresser un clin d’œil admiratif à toutes ces femmes qui se sont battues pour nos droits et notre liberté. Le devoir de mémoire, c'est ce qui structure, en fin de compte, la société dans laquelle nous vivons.

Au cours de votre vie ou de votre carrière, avez-vous vécu ou avez-vous été témoin d'inégalités hommes/femmes ?  

Dans ma carrière professionnelle, je n’ai pas été confrontée à ce genre de problèmes, mais on a toutes été, à un moment ou à un autre de notre vie, témoins de l’inégalité hommes/femmes. 

Depuis ces dernières années, les politiques tentent de prendre à bras-le-corps ce problème... La mise en place de la parité vous a-t-elle semblé être une bonne mesure ?  

La mise en place de la parité est certes une bonne mesure, mais il y a encore beaucoup à faire… Regardons tout simplement autour de nous ! 

Pensez-vous que l'image et la place de la femme dans la société française aient évolué ?

L’image et la place de la femme française ont bien sûr évolué, grâce à de grandes dames qui, avec courage et détermination, se sont battues pour l’égalité des femmes.

Être une femme a-t-il déjà été pour vous un handicap ? Une force ?

Non, je ne l’ai pas ressenti comme un poids… Une force, peut-être !!!

Comment conciliez-vous vie professionnelle et vie personnelle ?

Pour moi : vie professionnelle et vie personnelle sont compatibles… C’est avant tout une grande indépendance financière et un épanouissement personnel… Ma vie de couple, de parent, a toujours bien fonctionné comme cela. Chacun de nous y a trouvé son chemin. C’est bien aussi une maman qui travaille !

Quelle est la phrase que vous aimeriez ne plus entendre ?

La phrase que je déteste le plus : "C’est une vraie blonde…"

Quelle est votre devise ou votre philosophie ? 

Donner sans rien attendre en retour.

Que défendez-vous et que voulez-vous transmettre ?   

La valeur du respect ouvre de grandes portes…  

Quel est le meilleur conseil que vous ayez reçu ? Le meilleur que vous ayez donné ? 

Savoir reconnaître en chacun une personne respectable quel que soit son statut.

Quelle est, ou quelles sont, les femmes qui vous ont le plus influencée ?   

Une femme, des femmes…  un peu, beaucoup, passionnément à la folie. J’ai une  grande liste : des femmes célèbres, mais aussi des femmes de l’ombre qui, à mes côtés, m’ont appris beaucoup de choses avec patience et persévérance. Ma maman, bien sûr, pour son cordon, ma grand-mère pour sa douceur, sa sagesse et son exemplarité… Et toutes ces femmes, Jeanne, Marcelle, Simone, Françoise, Andreea … Merci à toutes.

De nombreuses actrices ont pris la parole ces derniers mois, qu'a suscité en vous l'affaire Weinstein ? 

Toutes ces actrices qui ont dénoncé, déballé… Certes, il le fallait, mais n’oublions  pas non plus les autres, les victimes qui répondent aux coups par un silence résigné… par honte, par peur.

Avant que le scandale n'explose médiatiquement, aviez-vous conscience de l'ampleur de ce problème de harcèlement sexuel ?

Le harcèlement sexuel n’est malheureusement pas un fait nouveau mais aujourd’hui, le métier de journaliste est d’informer avec des outils de travail différents  (plateaux de télévisions, débats, reportages…) ; avec l’éclatement de l’affaire Weinstein, c’est un coup de pied dans une grande fourmilière sans la peur des piqûres !

Comprenez-vous que certaines femmes n'aient pas voulu s'exprimer sur le sujet, comme certaines victimes qui ne veulent pas porter plainte alors qu'elles subissent des violences conjugales ?

Chaque agression nous rappelle que nous vivons dans un monde où les femmes se font injurier, harceler, frapper, violer et tuer… parce qu’elles n’ont pas osé parler…

L'actrice Cate Blanchett a été désignée pour présider le jury du Festival de Cannes. De nombreux médias ont commenté cette annonce en mettant en avant qu'elle avait été l'une des premières femmes à s'être élevée contre Weinstein. N'est-ce pas déroutant que l'on puisse penser qu'elle ait été choisie pour cette raison ?

L’actrice Cate Blanchett reste une femme engagée et de plus, actrice de talent. Personnellement, je pense qu’elle n’a pas hésité pour présider le jury du festival de Cannes… 

Qu'avez-vous pensé du #balancetonporc en France ?

Pour ma part, je n’aime pas du tout cette expression…  

 ... D'autres initiatives, comme le mouvement Time's Up (un fonds pour soutenir toutes les victimes de harcèlement sexuel) initié entre autres par Natalie Portman et Jessica Chastain ?

Pour toutes ces victimes qui ont subi en silence, peut-être est-ce la fin du non-dit, la libération...

Chef, cheffe, auteur, auteure, autrice, madame le sénateur, madame la sénatrice... Que pensez-vous de la féminisation de certaines professions et de l'écriture inclusive ?

La progression de la féminisation constitue un changement notable mais pour moi, la féminisation des professions n’est pas toujours synonyme d’égalité.

Que pensez-vous des féministes ? 

Les luttes féministes ont fait évoluer les droits : on ne peut pas nier qu’il y a aussi des hommes extraordinaires qui nous respectent et que nous respectons puis, bien sûr,  il y a les autres... Le machisme reste bien présent dans notre société… Enfin, il y a des femmes tout aussi extraordinaires qu’on ne se lasse pas d’écouter… puis il y a, soyons franches, la femme démoniaque pour l’avoir rencontrée un jour sur mon chemin…

Homme/femme, un message pour un "mieux vivre ensemble" ? 

Se respecter mutuellement dans nos différences, nos complémentarités.

Propos recueillis par SBR - Photo : Martine Dubois

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche