Journée Internationale des droits des femmes

Femmes à l'Honneur [5] - Christine Renard

Chalonnaise d’adoption, professeure d’histoire-géographie, mère de 3 enfants, Christine Renard tient à La Journée internationale des droits des femmes comme elle tient au 1er mai !

Christine Renard, née en juin 1977 et originaire de l’ouest de la France, atterrit, au gré de ses mutations professionnelles, à Chalon-sur-Saône en septembre 2004, ville qu’elle quittera à différentes reprises pour vivre à l’étranger. Pour concilier vie professionnelle, vie familiale et vie personnelle, elle court ou plutôt pédale (vive le vélo !), sans oublier ses idéaux, car il est essentiel pour elle de garder du temps pour faire de la musique, des claquettes, lire, aller au cinéma, faire du sport, avoir un engagement associatif …

Que pensez-vous de la Journée internationale des droits des femmes ?

« Attention, pas journée de la femme mais journée internationale des droits des femmes ! C’est important d’utiliser les bons mots, ce qui compte c’est la défense des droits de la moitié de la population mondiale. Je dois avouer que je ne suis pas une fan des causes auxquelles on attribue ‘un’ jour. J’ai l’impression qu’on en abuse aujourd’hui, quasiment plus un seul jour où l’on ne nous dit pas à quoi penser : au racisme, à la misère, au harcèlement, aux harkis… Mais la Journée internationale des droits des femmes, j’y tiens, comme au 1er mai. Peut-être parce que c’est une journée commémorative qui a une histoire (début du XXe siècle quand même !). Peut-être parce que je me sens et me revendique féministe ? J’aime, ce jour-là, me souvenir ou partager avec mes élèves des fragments de vie de femmes, toutes époques confondues, qui ont oeuvré pour plus d’égalités. J’aime, ce jour-là, me plonger dans la profusion d’articles qui se penchent sur des femmes qui luttent encore aujourd’hui. J’aime, ce jour-là, raviver une préoccupation majeure de nos sociétés, les inégalités hommes-femmes, et rêver d’une société plus égalitaire. Mais le plus important reste le combat quotidien : le 8 mars, c’est bien, mais il faut le prolonger toute l’année ! »

Photo transmise par Christine Renard pour publication

Cette série ‘Femmes à l’honneur’, réalisée à l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, a été coordonnée pour Info Chalon par Sonia Blondet Rodriguez.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche