Journée Internationale des droits des femmes

Femmes à l'Honneur [16] - Nisrine Zaïbi

Nisrine ZAïBI est Conseillère régionale Bourgogne Franche-Comté, féministe et activiste depuis son jeune âge.

Nisrine Zaïbi est Diplômée d’une École de Gestion et de Commerce en Octobre 2008. La même année, elle est nommée conseillère municipale déléguée à la jeunesse auprès du maire de Chalon-Sur-Saône. Investie depuis l’âge de 15 ans, son engagement tant associatif que politique, n’a cessé de croître faisant d’elle l’une des plus jeunes élues de France à se voir confier autant de responsabilités. En 2015, après un parcours riche en expériences, elle est réélue au Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté. Lors de ce mandat, elle est chargée des investissements, des marchés publics et ensuite, de la fabrique à projets sur les fonds européens. En janvier 2019, elle crée sa micro-entreprise de conseils.  

Que pensez-vous de cette Journée des droits des femmes ?

"Ce que je déplore avec la journée du 8 mars, c’est ce basculement vers un 14 février bis. Nos mères se battaient déjà pour que cette journée ne soit plus apparentée à la fête des mères, voilà qu’aujourd’hui on offre des roses aux femmes le 8 mars en s’exclamant « Bonne fête chérie! C’est ta journée ». Un comble pour ce rendez-vous annuel créé par le mouvement féminin socialiste international en août 1910, à Copenhague. Tous les événements hautement symboliques semblent devenir un prétexte pour vendre. La société de consommation pollue notre inconscient. On oublie un peu vite notre histoire et les 109 ans de lutte de ces nombreuses femmes et de ces quelques courageux hommes pour cette simple égalité de traitement en droits. Aujourd’hui encore, quand je tombe sur cette photo de huit hommes à la signature d’un accord entre HEC et l’Institut polytechnique de Paris dont l'objectif est le rayonnement à l’international de ces prestigieuses écoles, je m’interroge d’abord sur le message que nous renvoyons au monde entier, puis je sers les dents face à cette réalité criante que nous renvoie cette image. Tant d’années de combats et de débats pour se dire qu’on est encore très loin d’atteindre cette égalité femmes-hommes dans notre société. Heureusement qu’un bon nombre d’acteurs du monde associatif et économique travaillent sur ces questions tout au long de l’année. Je tiens à les saluer et les remercier en tant que femme et féministe. Le changement en profondeur s’opérera par l’éducation, seule arme face aux inégalités. Je ne désespère pas."

Photo transmise par Nisrine Zaïbi pour publication.

Cette série ‘Femmes à l’honneur’, réalisée à l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, a été coordonnée pour Info Chalon par Sonia Blondet Rodriguez

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche