Lux

Le camp des Gilets Jaunes du Chalonnais reste en place à Lux

Coup de théâtre, hier, en fin d'après-midi, concernant l'éventuelle expulsion des Gilets Jaunes de Lux, fixée à ce vendredi, minuit. Bénéficiant d'une faille juridique, le camp du rond-point est toujours en place. Explications et retour sur ce rocambolesque retournement de situation en faveur des Gilets Jaunes par Info-Chalon.

Hier, après-midi, une certaine tension était palpable dans et aux abords du camp des Gilets Jaunes du Chalonnais, situé au désormais fameux rond-point de Lux. Alors que les rumeurs sur l'imminence d'un assaut contre le quartier général du mouvement contestaire allaient bon train, les Gilets Jaunes ont réussi à renverser la vapeur.


Suite à un vice de procédure, l'éviction — par la force s'il le fallait — des Gilets Jaunes, annoncée pour ce vendredi 1er mars, comme appelé de ses vœux par les autorités, n'aura pas lieu.
Tout était pourtant en place, la pelleteuse, le camion à benne, une quinzaine de gendarmes ainsi que Philippe Girardeau, le propriétaire, étaient là. La Direction départementale des Territoires (DTT) a également effectué un constat.


Seulement, il y a un hic...

M. Jacky Roblet, gérant du O' Chalet, lui, n'était pas là! Pour pouvoir expulser du terrain, le locataire doit être présent. Et ce n'était pas comme si M. Girardeau, propriétaire du terrain sur lequel est installé le camp des Gilets Jaunes du Chalonnais ont élu domicile, l'avait maintes et maintes fois répété.


Du coup, plus question d'ultimatum. Les Gilets Jaunes gagnent un répit précieux. La nuit durant, ils ont fêté en grande pompe cette victoire et ce, jusqu'au petit matin, pour le plus grand déplaisir de celles et ceux qui pensaient en avoir fini avec eux...

Pour l'heure, le feu allumé depuis le début de la contestation brûle encore... mais pour combien de temps?


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche