Lux

Fernand Renault, conseiller départemental de Chalon Sud pointe "l'abandon de l'Etat"

Accompagné de son binome Christine Louvel, Fernand Renault, conseiller départemental du canton de Lux, a tenu à saluer l'action du conseil départemental et de son président André Accary, dans la gestion du dossier de la désertification médicale. Une gestion qui a porté ses fruits en l'espace de quelques mois. Démonstration faite qu'avec un peu de volonté les choses bougent. Une action qui aurait du être portée par l'Etat, a toutefois déploré Fernand Renault, agacé de voir l'Etat aux abonnés absents sur la question médicale. "Une fois de plus, le conseil départemental se substitue à l'Etat mais la preuve est donnée que des solutions marchent" a livré l'élu.

Des propos que le Président du Conseil départemental a tenu toutefois à mesurer rappelant que même si le département n'avait la compétence santé, l'Etat a laissé faire. "Certes les autorisations sont arrivées plusieurs mois après la première ouverture". 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche