Lux

A Lux, l'heure de la mobilisation autour de la directrice de l'école communale a sonné

Le bras de fer est déclenché après la volonté affichée par l'Education Nationale d'affecter un nouveau chef d'établissement à l'école primaire communale, au détriment de tout ce qui a été entrepris par Séverine Perraudin, qui faisait office jusque là de directrice. Ce vendredi matin, la manifestation a pris de l'ampleur.

C'est l'incompréhension totale du côté de Lux après la volonté d'affecter quelqu'un d'autre à la tête de l'école primaire de Lux. Denis Evrard, maire de Lux, a adressé un courrier à l'Inspecteur d'Académie demandant la nomination à titre définitif de la directrice de l'école primaire de Lux, Séverine Perraudin, nommée au mouvement 2018 à titre provisoire. Le maire de Lux a tenu à rappeler dans quelles conditions, Mme Perraudin, a repris en main l'établissement scolaire, "pour mémoire, l'IEN de Chalon 1 a été amené à intervenir à plusieurs reprises au cours des années passées pour aider à résoudre des situations conflictuelles avec certains enfants et certaines familles". 

"Elle a redoré l'image de l'école, engagé le dialogue avec les parents, apaisé les rapports parfois difficiles entre les membres de la communauté éducative. Aujourd'hui, l'école s'inscrit pleinement dans la vie de notre village. Elle a rétabli un climat de confiance au sein de l'école et la municipalité l'a encouragée et aidée à mettre en place des projets innovants pour le bénéfice de l'ensemble des élèves". Denis Evrard rajoute "qu'au regard de son expérience passée, de son travail, nous serions dans l'incompréhension totale à l'idée qu'elle puisse quitter son poste actuel". 

Contactés par info-chalon.com, des parents d'élèves dénoncent le comportement de l'Education Nationale et "l'opacité dans laquelle se sont effectuées les choses" allant jusqu'à pointer du doigt "un caractère politique" à l'affectation de son remplaçant. En attendant, ce vendredi matin, parents et élèves ont fait connaître leur totale désapprobation sur la manière dont le dossier a été géré par l'Education Nationale. Le conseil d'école sera d'ailleurs boycotté ce vendredi soir. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche