Médias

L'hebdomadaire Marianne en cessation de paiement

Le journal devrait être placé en redressement judiciaire pendant six mois, le temps de redresser les comptes, a indiqué son PDG Yves de Chaisemartin.

L'hebdomadaire Marianne, en difficultés financières, s'est déclaré en cessation de paiement et devrait être placé en redressement judiciaire pendant six mois avec poursuite de l'activité, le temps de redresser ses comptes, a indiqué à l'AFP son PDG Yves de Chaisemartin. «Cette cessation de paiement a été décidée pour sauver Marianne et assurer son avenir. Le redressement judiciaire nous permettra de préserver notre trésorerie et d'investir, notamment pour développer le site», a-t-il souligné, confirmant une information de la Correspondance de la presse.

lire l'article du Figaro

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche