Nord de l'agglomération

Démission du maire… et vague de démissions sans précédent au conseil municipal de Fragnes-La Loyère

Très mauvaise nouvelle pour les autorités préfectorales qui saluaient dans Fragnes-La Loyère, l'exemple type d'une fusion réussie entre deux communes. Lundi soir, on ne comptait plus les démissions au sein du conseil municipal fusionné.

L'ambiance n'est pas au beau fixe dans la commune nouvelle de Fragnes-La Loyère, quelques semaines à peine après la fusion des deux communes, et l'installation du conseil municipal fusionné. Les Fralois ont découvert ce mardi matin dans leurs boites, une lettre de leur maire, expliquant sa démission. "Je souhaite être et rester élu du peuple, par le peuple pour le peuple". A plusieurs reprises, Alain Gaudray avait laissé entendre le malaise qui régnait dans la fusion des deux conseils municipaux, plutôt que de procéder à une élection démocratique en vue d'installer un conseil municipal renouvelé à l'échelle de la commune nouvelle. Il aura donc fallu attendre début avril pour que les choses se concrétisent. 

Après validation du Préfet de Saône et Loire, le délai pour organiser les élections est de deux mois. Les Fragnois-Loyérois (Fralois) seront donc amenés à s'exprimer une nouvelle fois pour les municipales, deux ans après les dernières élections qui avaient installé Alain Gaudray à Fragnes et Fabrice Hohweiler à La Loyère, devenu entre temps son 1er adjoint. 

Depuis, l'ambiance n'était pas au beau fixe avec des tensions évidentes entre les différents élus et une légitimité à reconquérir auprès de tous les habitants de la nouvelle commune. 

12 élus sur les 14 de Fragnes ont accompagné Alain Gaudray en démissionnant eux-aussi... ainsi que plusieurs élus du côté de l'ancienne équipe de Fabrice Hohweiller. Une surprise de poids par rapport au nombre de démissionnaires puisqu'il suffisait que seulement 30 % démissionnent pour organiser de nouvelles élections. 

Sur sa page Facebook, Fabrice Hohweiller a précisé choisir "le camp de l'action communale et non celui de la mascarade". C'est dire l'ambiance du moment. Il y a fort à parier que les lignes risquent de bouger... avec d'ores et déjà un candidat connu pour les élections municipales, celui d'Alain Gaudray. 

Laurent Guillaumé

Photo info-chalon.com à l'occasion de l'installation de la commune nouvelle en janvier dernier

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche