Champforgeuil

Vous avez dit… polymériste ?

Isabelle Rigaux est polymériste, activité reconnue comme métier d’art dans nombre de pays mais vu comme un simple loisir créatif en France. Portrait d’une passionnée.

Isabelle Rigaux a passé un BTS expression visuelle sur Grenoble. Elle pense avoir toujours eu la fibre créative. « Je touche à tout : modelage, collage, etc. J’ai découvert l’argile polymère il y a une dizaine d’années et j’ai appris avec des livres qu’on pouvait maîtriser plusieurs techniques : mokume gane, hidden magic, mika shift, technique de la cane, etc. Ce n’est pas juste un loisir créatif, et ça permet une bonne ouverture d’esprit ».

Dans son atelier, à Champforgeuil, Isabelle fabrique bijoux et objets décoratifs. Elle part d’un modèle en carton qu’elle confectionne pour fabriquer ses pièces, qui seront ensuite cuites au four à 110°C pendant trente minutes. « Je me laisse guider dans mes choix par mon inspiration, pas par la mode. Il faut faire ce qu’on aime », précise-t-elle. Isabelle ajoute que chaque pièce est unique, elle ne fait jamais deux fois la même chose.

Arrivée il y a quinze ans sur le Chalonnais, Isabelle ne souhaite plus en partir. Elle aime beaucoup la région. Auto-entrepreneuse, elle travaille dans son atelier à domicile et vend ses créations sur les marchés de Noël, les marchés de création, ainsi qu’à la Galerie artisanale et gourmande de Cormatin tout au long de l’année.

« Tenir un stand procure une certaine pression car on va avoir le verdict du public. Mais ce sont de bons moments car on rencontre les gens ». Sa première exposition, c’était en mai 2007 : « un petit coin de table avec trois bijoux », sourit-elle. Maintenant quand elle expose, elle installe quatre mètres de stand.

Isabelle prend plaisir à créer objets et bijoux en pâte polymère. Elle a même pour projet de donner des cours afin de faire partager sa passion pour cette activité reconnue comme métier d’art dans nombre de pays mais vu comme un simple loisir créatif en France. « La difficulté, c’est d’être capable de se remettre en question régulièrement », conclut-elle.

 

M.B.

 

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche