Opinion de droite

François Sauvadet dénonce le sens des priorités de la majorité socialiste à la région

Je viens de lire dans l’Yonne Républicaine, l’engagement et l’« appel » de Mme Dufay, avec quatre autres Présidents socialistes de Régions, à accueillir des migrants.

 

C’est un sujet éminemment complexe et douloureux qui ne trouvera pas sa réponse au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté mais bien au plan national et européen.

 

Plutôt que de commenter les propos de M. Wauquiez, Mme Dufay ferait mieux de se préoccuper de l’avenir de notre Région qui ne cesse de décrocher.

 

Franchement, je suis stupéfait par la gauche régionale qui en est toujours à organiser des cafés débats quand les acteurs économiques et agricoles attendent des actes ! Il ne suffit pas de « déplorer » ou de « s’indigner ». Il faut agir et il y a urgence.

 

Car les notes de l’INSEE s’enchaînent et placent systématiquement la Bourgogne-Franche-Comté en queue de classement. Je ne m’en réjouis pas et j’attends de Mme Dufay qu’elle engage un sursaut régional pour notre industrie et notre agriculture.

 

Dans une région qui souffre économiquement, oui je suis stupéfait que l’exécutif régional ne concentre pas son attention sur nos entreprises en difficulté. Alstom à Belfort, Logo, dans le Jura, Peugeot Scooters, dans le Doubs, Silen & Co, dans la Nièvre, ou Sfar, en Saône-et-Loire et tous leurs salariés, pour ne citer qu’eux.

 

Oui je suis stupéfait de voir qu’hier après-midi, Développement 25, agence économique du Département du Doubs, a été sacrifiée sans que rien ne la remplace parce que la Région, désormais seule compétente en la matière, ne souhaitait pas la reprendre et n’avait rien anticipé. Comme si nos entreprises n’avait pas besoin d’accompagnement.

 

Oui je suis stupéfait que nous n’ayons toujours pas le plan de mandat des acteurs socialistes régionaux. Stupéfait que 10 mois après les élections personne ne soit capable de dire aux chambres consulaires quels dispositifs la Bourgogne-Franche-Comté compte mettre en place pour les soutenir.

 

Oui je suis stupéfait par l'image d’impuissance que renvoie Mme Dufay et son équipe : la région Bourgogne-Franche-Comté donne le sentiment d'une belle endormie.

 Communiqué de presse de François Sauvadet

Météo locale

Recherche

Mode et beauté