Opinion de droite

Marie-Claude Jarrot interpelle publiquement les candidats aux législatives sur la 5e circonscription de Saône et Loire

Mesdames et Messieurs les Candidats aux

élections législatives sur la 5ème

circonscription de Saône et Loire

 

Montceau les Mines, le 1er juin 2017

 

 

Madame, Monsieur,

 

 

Je souhaite appeler avec beaucoup d’insistance votre attention sur la situation du Centre Hospitalier de Montceau les Mines qui rencontre, depuis maintenant plus de 10 ans, de grandes difficultés financières, accumulant dettes sociales et fiscales à hauteur de 17 millions d’euros et déficit structurel annuel de 4,5 millions d’euros.

 

Malgré les différents plans de retour à l’équilibre mis en œuvre après validation du COPERMO, ces obstacles persistent et le taux de vétusté de l’établissement est estimé aujourd’hui à plus de 90%, sans capacité pour le centre hospitalier d’y faire face compte tenu des déficits chroniques qui obèrent ses marges de manœuvre.

 

Cette situation, que je déplore, s’est dégradée au fil des années, à la suite de mésententes politiques entre les communes de Montceau et Le Creusot, sur les conséquences désastreuses desquelles j’avais, à l’époque, mis en garde les acteurs publics.

 

Ces querelles intestines ont donné lieu à des rendez-vous manqués, ont contribué à fragiliser l’offre de soins du CH et à brouiller la lisibilité de cette offre pour les usagers et la médecine de ville, ces turpitudes entachant par ailleurs la confiance de la population en un établissement déstabilisé par tant de changements.

 

Malgré l’engagement du personnel, dont je veux saluer encore et toujours le courage et le sens des responsabilités, le CH est régulièrement sommé de diminuer ses effectifs pour s’adapter à une concurrence féroce du secteur privé.

 

En février 2015, le CH a ratifié avec les CH d’Autun et de Chalon sur Saône, une convention de création d’une CHT « Saône et Loire Nord Morvan » prévoyant une coopération volontariste permettant un maillage territorial cohérent de l’offre de soins et permettant à chacun des établissements membres, autour du site pivot de Chalon sur Saône, de remplir pleinement ses missions et de participer à la création de filières de soins cohérentes et graduées.

 

…./…

 

 Je tiens à rappeler que le CH de Montceau les Mines est un établissement de proximité qui doit répondre, par son offre de soins, aux besoins d’une population relativement âgée, socialement isolée et poly pathologique exigeant des prises en charges complexes et transversales.

 

C’est la raison pour laquelle l’offre de soins du CH de Montceau les Mines est largement axée sur une médecine polyvalente, interpénétrée par les spécialités médicales telles que la cardiologie, la pneumologie et la gériatrie. Le CH couvre également les besoins en chirurgie conventionnelle, orthopédique, viscérale ou encore ambulatoire, en conformité d’ailleurs avec le virage ambulatoire souhaité au niveau national.

 

L’ARS exige aujourd’hui une restructuration de l’offre de soins du CH de Montceau les Mines, en supprimant notamment la chirurgie conventionnelle et ambulatoire pour avoir une chance de retrouver l’équilibre financier et dégager les marges de manœuvre nécessaires au remboursement de son passif social et fiscal.

 

Vous imaginez bien que cette hypothèse pèserait lourdement à la fois sur la population du bassin de vie, organisant un véritable désert médical entre Paray le Monial et Chalon sur Saône, et sur l’emploi local.

 

Nous ne pouvons pas accepter ce scénario et ses conséquences néfastes.

 

Je m’adresse donc à vous, candidates et candidats à l’élection législative sur la 5ème circonscription de Saône et Loire, pour vous demander de vous engager sur les points suivants :

 

1ère question : Pensez vous que le CH de Montceau les Mines doit conserver son offre de soins chirurgicale complète ? Et si tel est le cas, serez-vous prêt(e) à défendre cette position auprès de Madame la Ministre de la Santé, en lien avec les élus locaux ?

 

2ème question : Soutenez-vous l’idée que le scénario de fermeture de la chirurgie à Montceau les Mines profiterait aux structures privées du territoire, alors même que le service public de santé doit pouvoir trouver sa première place en complémentarité avec des établissements privés ?

 

3ème question : Si une fusion des trois structures hospitalières de Montceau les Mines, Autun et Chalon sur Saône, aujourd’hui réunies au sein d’un GHT, pour ne former qu’une seule et même entité juridique est retenue en direction d’une solution que nous appelons tous de nos voeux, vous engagerez-vous le plus fermement possible à soutenir cette démarche ?

 

Vos réponses sont attendues avec beaucoup d’intérêt et je vous remercie par avance de l’attention que vous voudrez bien porter à cette question si capitale pour l’avenir de notre territoire de vie en commun.

 

Comptant sur votre collaboration, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l’expression de mes cordiales salutations.

 

 

Marie-Claude Jarrot

Maire de Montceau les Mines

Présidente de l’AMSL

Présidente du Conseil de Surveillance du CH de Montceau les Mines

 

Merci d’adresser vos réponses à mcjarrot@ch-montceau71.fr 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche