Opinion de droite

"Non à la casse du Centre Hospitalier Jean Bouveri de Montceau !" pour Nathalie Szych et Lilian Noirot (FN)

Depuis plus de 10 ans, le Centre Hospitalier Jean Bouveri, de Montceau-les-Mines, fait face à de grandes difficultés financières. A ce jour, le montant des dettes sociales et fiscales s’élève à 17 millions d’euros et 4,5 millions d’euros de déficit structurel.

Cette situation est le fruit de trop nombreuses années de querelles partisanes entre les dirigeants socialistes de la CUCM, qui ont considérablement dégradé la situation de notre offre de soins sur tout le territoire au détriment des usagers et des professionnels de santé.

Voilà le résultat de 40 ans de gestion technocratique de nos hôpitaux au niveau national, et d’une gouvernance purement économique. Des lois Douste Blazy et sa réforme structurelle des services hospitaliers et de leur rentabilité, aux lois Bachelot et Touraine plaçant le médical sous le diktat des ARS et des économies de bout de chandelle, du numerus clausus et la pénurie de médecins à la pénibilité bureaucratique qui étouffe tous les agents hospitaliers du public comme du privé, une dérégulation des urgences à partir des déserts médicaux : voici un cocktail explosif inadmissible en France à notre époque.

 

Nous apportons notre soutien à toutes les forces vives du centre hospitalier Jean Bouveri qui font un travail remarquable dans des conditions difficiles. Nous saluons leur professionnalisme et leur sens des responsabilités dont ils font preuve.

Nous apportons notre soutien à la lutte menée par l’intersyndicale dans ce combat pour la défense des usagers, du personnel et de l’avenir de notre hôpital.

 

Les trois scénarios présentés à l’Agence Régionale de Santé sont tous porteurs de projets dévastateurs pour l’offre de soins et le personnel : fermeture de différents bâtiments/services, suppressions de lits, suppression de personnel (disparition de 86 emplois équivalant temps plein dans le 2ème scénario !). Nous dénonçons la fuite du centre périnatal de proximité dans le secteur privé et la fermeture de la chirurgie conventionnelle impliquant plus d’un jour d’hospitalisation post opératoire. Les promesses, les plans divers et variés ont assez duré. Où sont les 4 millions d’euros annoncés ? Où est l’hôpital neuf promis en 2009 ? Il convient de passer à l’action.

 

A l’Assemblée Nationale comme en Saône-et-Loire, nous nous battrons pour :

  • maintenir au maximum les hôpitaux de proximité (comme ceux de Montceau-les-Mines et de Chalon-sur-Saône) et augmenter les effectifs de la fonction publique hospitalière;
  • redonner les moyens humains et techniques à nos hôpitaux
  • relever le numerus clauses d’accès aux études de santé pour éviter le recours massif aux médecins étrangers et permettre le remplacement de nombreux départs à la retraite prévus. Favoriser la coopération entre professionnels de santé, en reconnaissant les compétences spécifiques de chacun;
  • garantir la Sécurité sociale pour tous les Français ainsi que le remboursement de l’ensemble des risques pris en charge par l’Assurance maladie.

Un changement de paradigme est nécessaire. La santé et la protection sociale doivent être des priorités politiques, régaliennes, nationales, qui ne doivent en aucun cas être déléguées à des structures privées à but lucratif.

 

Nous appelons tous les usagers du bassin minier à soutenir le personnel du Centre Hospitalier de Montceau-les-Mines et à venir participer au rassemblement ce vendredi 2 juin 20177 à 10h30 sur le site hospitalier (parking EPHAD Les LYS). Nous serons présents ce vendredi au côté du personnel du Centre Hospitalier de Montceau, de l’intersyndicale et de la population pour vous apporter notre soutien.

 

Sauvons notre hôpital !

 

 

Nathalie Szych,

Candidate aux élections législatives des 11 et 18 juin 2017 sur la 5ème circonscription de Saône-et-Loire

et

Lilian NOIROT,

Chargé de mission du FN71

Conseiller municipal de Montceau-les-Mines

Conseiller régional de Bourgogne, Franche-Comté

Candidat suppléant aux élections législatives des 11 et 18 juin 2017 sur la 5ème circonscription de Saône-et-Loire

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche