Opinion de droite

Pour Gilles Platret «Il faut sauver l'hôpital de Montceau»

Communiqué :
L'hôpital de Montceau-les-Mines est menacé. Sa situation financière est alarmante.
Cette réalité n'est en rien de la responsabilité des 800 agents qui œuvrent sur place et qui sont convaincus – nous l'avons vu ce matin – de l’importance de leur mission de service public.

 

Elle n'est pas davantage liée à la population présente sur ce bassin de vie dont les besoins de santé sont bien réels.
Cette situation n'est pas récente, elle a des causes anciennes.
Mais aujourd'hui, il y a urgence.
La visite du nouveau directeur général de l'Agence régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté sur place ce matin est annonciatrice d'un nouveau plan (le énième penseront certains) de retour à l’équilibre budgétaire.
Dans quel sens ce plan doit-il se déployer ?
À mon avis, dans trois directions complémentaires :
1.  La prise en compte des besoins de santé de la population. Il est ainsi totalement inenvisageable à mes yeux de supprimer à Montceau toute activité chirurgicale. Ce serait la mort à moyen terme de l'hôpital public. À tout le moins, il faudra maintenir sur place la chirurgie ambulatoire. Le service des urgences ne paraît quant à lui pas menacé ; il faut toutefois continuer à se montrer très vigilant.
2. La prise en compte de la situation des personnels. Il est question de la suppression de plusieurs dizaines de postes, sujet qui ne peut que nous alarmer.
3. La prise en compte des besoins financiers et en particulier la nécessité pour l'Etat d'apurer tout ou partie des dettes de l'hôpital.
Ces trois directions de travail sont celles que je souhaite favoriser dans le contexte actuel.
Et je n'oublie pas non plus que dans le cadre du groupement hospitalier de territoire récemment mis en place, la solidarité entre Chalon et Montceau doit pleinement s'exercer. Elle est déjà bien réelle et s'exprime entre autres par des accompagnements financiers dont le cofinancement de certains investissements, comme la transformation du plateau de biologie, le recrutement de sages-femmes montcelliennes, etc.
Cette solidarité et ce partenariat  doivent  s’amplifier encore demain et se construire de façon partagée.
C'est mon souhait dans l'intérêt de toute notre population.

Gilles Platret
Maire de Chalon-sur-Saône
Candidat aux législatives dans la 5ème circonscription

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche