Opinion de droite

LEGISLATIVES - "Les jeunes ne veulent pas être sacrifiés par un effet de ras-le-bol général" lance Florian Duvernay, Responsable des Jeunes Républicains de Saône et Loire

Après une élection présidentielle atypique, nous vivons des élections législatives du même genre !!

A travers ce communiqué de presse, je parle aux noms des jeunes qui soutiennent les candidats de raisons, en m’adressant dans un premier temps aux militants et sympathisants, et dans un second temps, à l’ensemble de la population de Saône-et-Loire.

Chers amis militants et sympathisants Les Républicains et de l’Union des Démocrates Indépendants, ferons-nous encore les mêmes erreurs ? Qui pourrait affirmer pouvoir gagner une élection en étant divisé ? Nous avons la chance d’être au second tour dans 4 des 5 circonscriptions de Saône-et-Loire.

Examinons plus en détail la 4ème circonscription.

Si nous additionnions les voix du candidat LR et UDI (Stéphane GROS) et celles du candidat Divers Droite (Éric MICHOUX), notre famille politique serait arrivée en tête au premier tour. Avec ce même comportement, nous avons perdu aux Régionales et Présidentielles. Ne pourrait-on pas faire mentir l’adage  « jamais deux sans trois » ? Notre famille politique finira-t-elle enfin un jour à apprendre de ses erreurs ?

Je vois aujourd’hui des votes sentimentaux, et non de raison. Je vous appelle à réfléchir aux conséquences, car ne l’oublions pas : il s’agit d’élire nos représentants à l’Assemblée Nationale.

Chers compatriotes de Saône-et-Loire : les jeunes sont scandalisés par le taux d’abstention dans notre département. Près de la moitié des électeurs ne se sont pas exprimés. Sommes-nous à ce point indifférents pour des décisions telles que l’exonération de la taxe d’habitation ? Sommes-nous conscients qu’il faudra compenser ce manque de financement dans nos différentes collectivités ? Les propriétaires devront-ils y contribuer avec la taxe foncière ? Au défaut, ce serait l’ensemble des contribuables ? Pour l’instant, le gouvernement n’a rien décidé, mais nous vous invitons à réfléchir aux conséquences de telles décisions.

Notons que lors d’élections législatives, la Droite n’a jamais présenté un éventail aussi représentatif de notre société sur le département de Saône-et-Loire : la jeunesse avec la candidature de Charles LANDRE, l’expérience et la connaissance des dossiers avec Jean-Patrick COURTOIS et de Gilles PLATRET, la société civile et la parité avec Josiane CORNELOUP. Certes, nous votons pour le représentant de notre circonscription, mais il faut aussi imaginer la composition globale de la future Assemblée nationale.

Nous pouvons comprendre la déception de nos ainés, mais nous tenons à rappeler que la France de demain sera notre France et celles des générations futures. Les enjeux internationaux et nationaux sont tellement complexes, que l’aventurisme et l’amateurisme fragilisera notre pays. Est-ce le bon moment pour s’y aventurer ?

Ne copions pas l’exemple du Royaume-Uni. Les jeunes désiraient rester dans l’Union européenne, mais doivent finalement la quitter, car leurs ainés, déçus par la politique, ont décidé pour eux. Nous lançons un appel à nos ainés et aux jeunes : réfléchissez aux conséquences de votre choix, et ne vous abstenez pas dimanche prochain.    

Pour cette dernière échéance avant une pause électorale, je tiens à remercier tous les jeunes qui se sont engagés ; ils sont formidables !

 

Florian DUVERNAY

Responsable des Jeunes Républicains de Saône-et-Loire

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche