Opinion de droite

APRES LEGISLATIVES - Eric Michoux règle ses comptes et préfère "servir plutôt que me servir"

Le candidat aux élections législatives sur la 4e circonscription tire le bilan et prévient d'ores et déjà en annonçant "je n'ai rien perdu de mon enthousiasme et vous dis à très bientôt".

Communiqué de presse
 
Cette campagne des élections législatives était une expérience extraordinaire. J’ai pu compter sur une équipe d’une centaine de bénévoles qui ont donné beaucoup de temps et d’énergie pendant ces derniers mois, à des maires, des conseillers départementaux, notre sénateur Jean-Paul Emorine, qui m’ont soutenu; mais aussi Jean Claude Becousse, mon suppléant , un Homme d Honneur et de Parole .  Je tenais à leur rendre hommage, les remercier et leur assurer de toute ma reconnaissance.
Je pense bien sûr à tous ceux qui ont cru à ma candidature, celle d’un homme de terrain qui a de l’ambition pour son territoire, souhaite le voir avancer, souhaite le voir préservé. Merci de m’avoir accordé vos suffrages.
J’aime profondément la 4ème circonscription et ses communes. Là où j’ai vu grandir mes enfants, où j’ai maintenu et créé des emplois, où je me suis engagé politiquement, en tant que président délégué à l’économie du Grand Chalon.
 
Il est tellement dommage que l’amertume de quelques uns entache mon engagement. Il est vrai que j’ai toujours préféré mon pays, la Saône et Loire à mon parti. Il est vrai que je suis un homme de la société civile, loin de connaître les ficelles des apparatchiks, prêts à tout pour garder leur mandat parce qu’ils en vivent. Moi, je préfère servir plutôt que me servir !
 
J’ai cru à la parole donnée par les instances locales de ma famille politique, parce que dans le monde de l’entreprise d’où je viens, un accord vaut contrat.
Je les ai cru lorsqu’ils m’affirmaient et signaient qu’ils soutiendraient ma candidature à l’investiture au sein des Républicains. Inutile de revenir sur le processus local de désignation des candidats ; le Sénateur Emorine c' est largement exprimé sur la question.Malgrés cela , a nouveau notre Sénateur ; avec d autres élus ; aura  cherché a trouver un accord avec mon concurrent de notre Famille politique . A nouveau ce fut peine perdue .  
 
L’heure est désormais à la reconstruction et non à la destruction comme j’ai pu l’entendre et le lire dans les journaux, notre territoire et ses habitants valent mieux que cela.
Suite à cette nouvelle expérience électorale, j’ai reçu de nombreux mots d’encouragement. Ils ont renforcé ma détermination à poursuivre. Je n’ai rien perdu de mon enthousiasme et vous dis à très bientôt !

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche