Opinion de droite

Charles Landre appelle à "abandonner les outrances ou les dérives dans lesquelles certains se complaisent encore"

L’élection de Laurent Wauquiez à la tête des Républicains, attendue, ne constitue une surprise pour personne. Je lui adresse mes félicitations, ainsi qu’à Florence Portelli et Maël de Calan qui, par leurs candidatures ont permis de montrer la pluralité des sensibilités au sein de notre famille politique.

Cette élection clôt une période de transition marquée par les divisions. Elle intervient aussi après une année de lourdes défaites électorales qui doivent amener à une remise en cause profonde.

L’élection d’un nouveau président est une étape importante. Charge maintenant à lui de rassembler, de créer les conditions du débat d’idées et de réorganiser le mouvement pour que soit à nouveau respecté l’extraordinaire travail de ses militants.

Dans un pays tant marqué par l’abstention nous avons le devoir de construire tous ensemble un projet politique pour la France. Je m’ y engagerai totalement.

Nous devons porter un discours clair, des propositions et un projet pour notre pays en accord avec ce qui nous rassemble. Nous sommes attachés à la liberté, à l’idée d’une société juste où l’individu se réalise, où l’effort et le travail sont valorisés, à un État qui fait respecter les règles et à une Nation unie. Nous pensons que personne ne doit être laissé sur le bord du chemin et que la République ne saurait abandonner aucun territoire.

La force de notre famille politique réside dans la pluralité des sensibilités qui s’y expriment. Elle se concrétisera par notre capacité à débattre et à nous rassembler autour de ces valeurs communes.

Produire des idées nouvelles exige aussi d’abandonner les outrances ou les dérives dans lesquelles certains se complaisent encore. Il n’y a plus de place pour les formules aussi fracassantes qu’hasardeuses. Pas d’avenir aux déclarations qui, sous couvert de parler de notre identité, divisent et opposent les français. Pas d’issue aux comportements claniques.

C’est un  mouvement ouvert, clair dans son discours, présent au plus près des français et conscient de la situation de notre pays que nous devons imaginer et animer. Osons nous y engager avec tout notre enthousiasme, prêts à y accueillir tous les talents et toutes les volontés.

Je participerai à la refondation de notre famille politique dans l'esprit qui a toujours été le mien, avec constance et toute mon énergie.

Je m’y engagerai naturellement d’abord, ici en Saône-et-Loire, où je connais mieux qu’ailleurs les réalités du terrain et le besoin qu’a notre mouvement de se reconstruire.
Dès maintenant, mettons nous au travail pour bâtir ce projet politique qui saura répondre aux attentes des français et proposer enfin une vraie vision pour l’avenir de notre pays..

 

Charles Landre

Délégué de la 3eme circonscription de Saône-et-Loire – Les Républicains

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche