Opinion de droite

«Marie-Guite Dufay sonde son impopularité pour 16.500 euros» dénonce Julien Odoul, chef de file du Rassemblement National en Bourgogne-Franche Comté

Communiqué de Julien Odoul,

président du groupe Rassemblement National au Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté 
 
Lundi 17 septembre 2018, les conseillers régionaux de la commission des finances du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté ont été informés des résultats de l’enquête d’opinion commandée par l’exécutif de Marie-Guite Dufay en février 2018.

Cette étude réalisée par l’Ifop pour la maudite somme de 16 500 euros aura certainement permis à la présidente socialiste de découvrir le vrai visage de la Région.

 

Une région qui est principalement composée d’habitants de la ruralité, d’ouvriers, d’employés, de retraités et d’électeurs de Marine Le Pen comme le renseigne l’échantillon représentatif de la population.

Sourde et aveugle aux attentes des territoires, Marie-Guite Dufay préfère donc dépenser l’argent public chez un institut de sondage parisien pour toucher du doigt le quotidien des Bourguignons et des Francs-Comtois.
Les données les plus édifiantes sont celles qui concernent la notoriété et la popularité de la présidente de la Région. 41% des personnes interrogées ne connaissent pas Marie-Guite Dufay et plus du tiers des sondés se disent mécontents de son action. On comprend mieux le récent débordement d’activité et l’enchaînement des déplacements présidentiels dans les départements… Cette agitation masque mal le retard colossal pris par une majorité fainéante et passive.

Les résultats illustrent également l’échec de la politique menée par l’exécutif socialo-macroniste depuis la fusion des régions.
Dans une collectivité où l’on préfère financer l’accueil de migrants plutôt que l’investissement dans la solidarité de proximité, le mécontentement se cristallise sur des problèmes toujours évoqués mais jamais résolus.
Le mépris du terrain a fait oublier l’essentiel : l’égalité territoriale, l’aménagement du territoire qui doit permettre sur l’ensemble des habitants de Bourgogne Franche-Comté de se soigner, de se déplacer et de bénéficier d’un cadre de vie agréable tout en ayant accès à l’emploi.

Face au déjà si triste bilan d’une collectivité qui cumule inactions coupables et préférence étrangère, les élus du Rassemblement National sont les protecteurs de ceux qui connaissent le déclassement et l’abandon.
Loin des élites hors-sol, c’est sur le terrain au contact du réel qu’ils appréhendent les enjeux concrets et construisent jour après jour l’Alternative.

Julien Odoul
Président du groupe Rassemblement National

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche