Opinion de droite

Après les incendies criminels de Montceau les mines, le conseil municipal Lilian Noirot en appelle au 1er Ministre, au Ministre de l'Intérieur et au Préfet de Saône et Loire

Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Ministre de l’Intérieur,

Monsieur le Préfet de Saône-et-Loire,

Madame le Maire de Montceau-les-Mines,

En ma qualité d'élu, et conscient de mes responsabilités, je me dois de vous rapporter les informations qui suivent.

A Montceau-les-Mines et sur le bassin minier, les semaines se suivent, les mois passent et, hélas, rien ne change. Sur fond d’incendies, de trafics de stupéfiants, de rodéos urbains et de banditisme, les Montcelliens connaissent, depuis le début de l’année une vague d'actes de délinquance sans précédent. En voici la chronologie (liste non exhaustive) :

  • 10 février 2018 : Boulevard Salengro (incendie de véhicules)

  • 26 mai 2018 : 4 feux de poubelles – pompiers caillassés (Rue du Champ du Moulin, rue

    Forétale, rue de Cluny)

  • 5 juin 2018 : ancien camp des gens du voyage (véhicules incendiés)

  • 23 juillet 2018 : une voiture, un scooter et des poubelles incendiées

  • 24 juillet 2018 : Rue Jean Jaurès (feu de voiture)

  • 26 juillet 2018 : Rue Pierre Garnier (3 incendies)

  • 28 juillet 2018 : Rue de la Gare (feu de buissons)

  • 05 août 2018 : Feux près du collège Saint Exupéry

  • 15 août 2018 : Rue de l’Hospice (véhicule incendié)

  • 19 août 2018 : Bois du Verne (3 véhicules incendiés)

  • 30 août 2018 : Près du lycée Parriat (feu de haies)

  • 5 septembre 2018 : Rue de la Sablière (feu d’un abri de jardin)

  • 24 septembre 2018 : Boulevard Saint-Louis (feu d’un abri de jardin)

  • 29 septembre 2018 : Rue de la Sablière (feu de poubelle engendrant le noircissement du

    mur d’une habitation)

  • 9 octobre 2018 : Rue des Bains (feu d’un abri de jardin)

  • 09 octobre 2018 : Incendie du Trait d’Union (centre social municipal)

  • 12 octobre 2018 : Rue de la Sablière (incendies de fleurs sur une avancée de fenêtre

 
  • 13 octobre 2018 : Rue Jean Jaurès (1 véhicule incendié)

  • 15 octobre 2018 : Rue de la Pépinière (maison habitée)

  • 20 octobre 2018 : Boulevard Saint Louis (feu de broussailles)

  • 28 octobre 2018 : Rue Rouget de Lisle – Place de l’église (feu de poubelles – rétroviseurs

    explosés)

  • 01 novembre 2018 : Rives du Plessis (2 voitures incendiées)

  • 02 novembre 2018 : Rue Romain Gary (feu de poubelle)

  • 02 novembre 2018 : Garage BMW (13 voitures incendiées et 7 autres endommagées)

    Les victimes de ces actes criminels sont toujours les mêmes : les honnêtes citoyens. Au petit matin, ils découvrent leur véhicule, qui est bien souvent leur outil de travail, mais aussi l’investissement de toute une vie de labeur, détruit en quelques minutes par des criminels sans foi ni loi. Et ce véhicule, la plupart du temps, ils ne pourront pas le remplacer, faute d’une indemnisation suffisante par les assurances et face à une hausse du coût de la vie non compensée du fait d'une baisse généralisée du pouvoir d'achat.

    Les Montcelliennes et Montcelliens sont aujourd'hui exaspérés ! Les policiers nationaux et municipaux, ainsi que les sapeurs pompiers font un travail remarquable. Mais dans des conditions déplorables et qui se dégradent chaque jour. Quant à la Justice, elle n'a clairement plus les moyens de fonctionner efficacement.

    En effet, les effectifs du commissariat de la Police Nationale de Montceau-les-Mines ont fondu comme neige au soleil au cours de ces 10 dernières années. Les fonctionnaires de Police et de la Préfecture font de leur mieux dans la limite de leurs possibilités. Mais cet abandon de l’État à l’égard des habitants de notre territoire ne peut plus durer.Voilà des mois que nous réclamons à cor et à cri des effectifs et des moyens de police et de justice supplémentaires, ainsi que des outils nécessaires à la prévention de la délinquance (éducation, sport, formation professionnelle...). Mais rien n'arrive !

    Au vu de ces tragiques événements et de la hausse constante et inexorable de l’insécurité sur la circonscription de police de Montceau-les-Mines, la population et les élus exigent désormais de l’État un plan d’urgence. Et notamment :

  • L'augmentation des effectifs de la Police Nationale pour le commissariat de Montceau-les- Mines,

  • l'affectation de moyens matériels et logistiques pour les services de Police Nationale du commissariat de Montceau-les-Mines,

  • la réaffirmation d'un soutien sans faille de l’État à nos forces de l’ordre et de secours,

  • l'attribution par l’État de subventions exceptionnelles à la Ville de Montceau-les-Mines, afin de recruter davantage de policiers municipaux, de procéder à leur armement, de développer la vidéo-protection et de permettre la création d’un centre de supervision dans les locaux

    de la Police Municipale de notre ville,

  • enfin, la mise en œuvre sans délai, ainsi que le président de la République s'y était engagé,

    d'une véritable police de sécurité du quotidien, ainsi que tous les moyens qui vont avec et qui seuls permettront d’apaiser et d’éradiquer les foyers de délinquance et de criminalité sur le territoire du bassin minier lesquels, actuellement, ne cessent de se développer.

    Pour les Montcelliennes et Montcelliens, et notamment les victimes et les habitants des quartiers concernés où ces actes criminels sont légions, à la terreur vient maintenant s’ajouter l’exaspération. Leur confiance en la République et en la détermination de l’État s’étiole gravement, alors que son premier devoir est de garantir la sécurité du peuple Français.

Face à l’urgence d'une situation dont sont victimes nos concitoyens, nous réclamons donc une présence policière constante et massive, y compris par l'envoi ponctuel de forces mobiles, pour rassurer les Montcelliennes et Montcelliens. Nous montrerons ainsi aux délinquants que l’État ne reculera jamais, et que Montceau-les-Mines ne deviendra pas une zone de non-droit.

Veuillez agréer Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre de l’Intérieur, Monsieur le Préfet de Saône-et-Loire et Madame le Maire de Montceau-les-Mines, l’expression de ma très haute considération.

Lilian NOIROT

Conseiller municipal de Montceau-les-Mines

Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche